Incendie causé par des militants du RDPC : du MRC au PCRN, le silence du pouvoir dénoncé

0

• La maison du sous-préfet du Dja et Lobo a été incendiée par des militants du RDPC

• Ce dernier a accusé le sous-préfet de tentative d’escroquerie

• Allégations formulées dans le cadre du processus de renouvellement des organes du parti

L’affaire suscite depuis plusieurs jours une vague d’indignation parmi les acteurs politiques de l’opposition et le silence des premiers responsables du parti au pouvoir, et le ministre de l’Administration territoriale semble exaspérer encore plus les dirigeants du parti.

Au MRC, le président du parti national ne s’est pas encore prononcé sur cette affaire. Mais plusieurs voix de son parti se sont élevées pour condamner ce qu’elles qualifient de barbarie.

« Prof. Fame Ndongo, vos fanatiques du parti ont mis le feu à un bâtiment public, votre silence complice pue », a écrit Mamadou Mota, vice-président du Mouvement de la Renaissance camerounaise (MRC).

« Incendier la maison d’un sous-préfet est un acte terroriste, ces militants du RDPC sont donc des terroristes », a déclaré Binyam Pierre Emmanuel.

La démission de la maison du sous-préfet et surtout le silence du ministre de l’Administration territoriale (Minat) ont également été dénoncés par le président du PCRN.

« Le silence du gouvernement (Minat) devant des bâtiments publics (résidence de l’autorité administrative) incendiés par des militants en colère d’un parti politique est scandaleux. Ce laxisme partisan viole les fondements de la République et encourage l’injustice. Les affaires sont sacrées. à tout le monde!
Comment peut-il être perdu alors que ces personnes mettent le feu à leurs maisons privées ? A moins que la patrimonialisation de la République n’ait déjà été initiée en faveur de certains… Quelle légitimité aura la sanction s’il s’agit d’un autre parti politique ? C’est embarrassant et scandaleux ! Ces dérives ne sont, bien entendu, que le début d’une véritable explosion annoncée. J’appelle les citoyens à témoigner et j’appelle chacun de nous à se tenir prêt à protéger notre République lorsqu’elle commencera. Surtout, un groupe ne doit pas déchirer notre République ! », a écrit Cabral Libii dans une publication.

Les coupables de cet incendie ne sont pas encore connus. Il va sans dire qu’ils ne sont pas concernés et ne le seront certainement pas. Par exemple, à plusieurs endroits au Cameroun, on assiste à de violents bras de fer violents entre cadres d’un même parti.

#Incendie #causé #par #des #militants #RDPC #MRC #PCRN #silence #pouvoir #dénoncé

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: