INCROYABLE: Audition de Ngoh Ngoh au TCS, Voici le tsunami que prédisait Mvondo Ayolo (VIDEO)

0

Paul Biya a autorisé pour la première fois l’audition d’un secrétaire général en exercice de la présidence de la République dans le cadre d’une affaire de détournement de fonds.

Les rédacteurs de nos confrères de CameroonWeb ont appris que le tout puissant Ferdinand Ngoh Ngoh a été auditionné par le TCS après avoir annoncé sa convocation il y a quelques jours.

Pour le moment, l’affaire pour laquelle le chef de l’Etat a approuvé l’audition de Ferdinand Ngoh Ngoh n’est pas encore connue du public. Mais selon des informations, qui restent bien sûr à confirmer, le SGPR est cité dans plusieurs affaires de détournement de fonds.

Un tsunami prédit par Mvondo Ayolo

C’est un secret de polichinelle. Le directeur du cabinet civil de la présidence de la République du Cameroun, Ayolo Mvondo, et Ferdinand Ngoh Ngoh, secrétaire général de la présidence de la République du Cameroun, ne s’aiment pas. Tout le monde prétend être le dauphin légitime de Paul Biya. Le président de la République ne fait rien pour freiner le zèle de son état-major, qui contrecarre ses plans à longueur de journée. La tension entre les deux personnalités a atteint un nouveau palier avec le projet de réforme ministérielle prévu.

Selon les informations de nos confrères de Jeune Afrique, Mvondo Ayolo a refusé de toucher aux 13 milliards dépensés pour l’organisation de la CAN 2021. Il prend des mesures pour se protéger contre d’éventuelles poursuites judiciaires.

« Les tensions étaient également vives dans les loges et tribunes VIP de l’écrin d’Olembe, où les invités ont trouvé sur leur siège deux guides de la compétition issus des administrations rivales. Pour organiser la cérémonie, Samuel Mvondo Ayolo a refusé de puiser dans les 13 milliards de F CFA débloqués à cet effet », révèle Jeune Afrique.

En effet, le DCC prétend a eu vent du tsunami qui s’abattra sur plusieurs membres du gouvernement. En plus des éjections, plusieurs ministres se retrouveront bientôt en prison selon les confidences de Mvondo Ayolo.

« Car le DCC ne fait pas que prédire à ses visiteurs que beaucoup de membres du gouvernement devront justifier de l’utilisation de cet argent, il leur laisse également entendre que certains seront limogés, voire que la justice pourrait les priver de liberté, alors que planent des soupçons de malversations regardant cet argent ».

La lutte au sommet de l’Etat a été invitée à organiser la cérémonie d’ouverture de la CAN le 09 janvier 2022 au Stade d’Olembe. Mvondo Ayolo aurait utilisé tout un dispositif pour rendre Ferdinand Ngoh Ngoh quasi invisible pourtant salué par le président de la CAF Patrice Motsepe.

https://youtu.be/B8fKZPbydio

ref: camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire