Ingrid Ngoune, la femme tabassée dans sa voiture donne sa version des faits

0

C’est une situation qui a indigné de nombreuses personnes qui sont tombées sur les images. Le vendredi 19 août 2022 après-midi, une vidéo a commencé à circuler sur les réseaux sociaux. Peu de temps après le premier partage, les images sont devenues virales. Et pour cause, le comportement des deux (02) participants, notamment celui de l’homme devenu incontrôlable et violent, frôle l’anormal.

L’homme dont le véhicule a été touché est Fokam Ngnie Armand Brice, fils de l’ancien patron Bandjoun Ngnie Kamga. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’agresseur n’a pas raté la femme dans son véhicule sur le pont du Wouri à Douala.

Fokam Ngnie Armand Brice accuse la dame d’avoir détruit des pièces de sa voiture sans s’arrêter pour s’enquérir de son état. La femme, qui n’était pas seule dans son véhicule, aurait tenté de poursuivre sa route sans se soucier des éventuelles conséquences de la collision avec la voiture de Brice. Il aurait réussi à la persuader d’arrêter. Une discussion s’ensuit, qui devient houleuse, puis des détonations éclatent.

La femme s’appelle Ingrid Ngoune. Elle est physiquement maltraitée pour avoir endommagé les phares de la voiture. A son retour, elle a donné sa version des faits, ce qui a encore plus bouleversé Fokam Ngnie Armand Brice.

« Je ne suis pas en tort, c’est lui qui me cogne par derrière. Direct je me suis garée pour voir qui m’a cognée. Il a demandé que je lui donne de l’argent, j’ai dit non, mieux on appelle la police pour faire le constat. Au moment d’appeler, il arrache mon téléphone comme sur la vidéo », raconte Ingrid Ngoune.

Elle ajoute par ailleurs que « le monsieur voulait à tout prix que je lui donne de l’argent puis on se sépare. J’ai jugé que non, on doit faire le constat d’abord, il ne voulait pas. Je veux appeler pour qu’on vienne faire le constat, il arrache le téléphone et me frappe ».

Après la scène, Ingrid Ngoune a essayé de mettre un nom sur le visage de son agresseur : « Bonjour tout le monde, je cherche l’identité de ce monsieur qui m’a agressée et tabassée sur le pont du Wouri il y a de cela une (01) heure de temps ». C’est sûr que maintenant, elle sait à qui elle a affaire. Pour l’instant, Fokam Ngnie Armand Brice n’a pas encore donné sa version des faits.

ref: camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire