Insécurité en Occident : voici les nouvelles consignes de Paul Biya

0

Le vice-ministre de la présidence de la république chargé de la défense était à Mbouda le 23 juillet 2021 pour présider une importante réunion de crise sur la situation sécuritaire à l’Ouest. Une instruction du chef de l’Etat, relayée par Joseph Beti Assomo, a mis fin aux rafles terroristes à répétition dans les Bamboutos et autres départements. Et rassurer la dynamique population de l’Occident.

Pendant 3 heures et 30 minutes, Joseph Beti Assomo s’est longuement entretenu avec tous les participants aux travaux. Le MINDEF a écouté attentivement le Préfet de Bamboutos Franklin Etapa, de Noun Donacien Um, de Menoua Mboke Godlive Ntu, de Mifi Koulbout Aman et le Gouverneur Awa Fonka Augustine. Ils ont fait le point sur la situation sécuritaire de leur unité. Les Bamboutos ont été attaqués à plusieurs reprises par des terroristes qui ont tué des soldats et des civils. Le Noun et la Menoua ont fait l’objet de raids armés. Tout ce qui effrayait les gens. Les présentations du général de brigade Nka Valère, commandant de la région militaire interarmées n°5, et du général de division. … Le Commandant de la Gendarmerie Région n°5 a présenté la situation sécuritaire du nord-ouest et du sud-ouest. Ils ont parlé des mesures prises pour sécuriser les biens et les personnes ici.

Les Hautes Instructions du Président Paul Biya.

Le ministre de la Défense Joseph Beti Assomo a félicité tous les intervenants pour leurs initiatives. Selon les hautes instructions du chef des forces armées, a déclaré Joseph Beti Assomo, tout doit être renforcé sur le terrain pour permettre aux autorités administratives et aux forces de sécurité d’intervenir efficacement et rapidement. Le chef de l’Etat ne veut plus entendre parler d’attentats terroristes. La situation doit être éradiquée au plus vite. Les gens doivent rester calmes et vaquer à leurs occupations librement. Un train de mesures a été adopté à l’issue de la réunion de crise à Mbouda.

Le MINDEF a refusé de fournir ce plan de réponse à la presse pour des raisons stratégiques. Joseph Beti Assomo a souligné qu’il s’agit d’un plan pour mettre fin à ces semeurs de mort et de misère. Les agences administratives et les forces de l’ordre ont reçu des instructions claires pour mener la bataille. Des ressources importantes seront utilisées pour remporter le pari, a assuré le ministre Joseph Beti Assomo. Dans tous les villages des départements concernés, les comités de vigilance seront sollicités pour atteindre l’objectif.

#Insécurité #Occident #voici #les #nouvelles #consignes #Paul #Biya

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.