Je viens de rejoindre le RDPC, comme moi – Wilfried Ekanga

0

• Wilfried Ekanga a-t-il vraiment participé à la fête de Paul Biya ?

• L’homme était conseiller du président de la MRC

• L’homme est connu pour ses performances poignantes contre le régime de Yaoundé à la télévision et sur les réseaux sociaux

Dans une publication il y a quelques jours, l’écrivain et politologue affirme avoir adhéré au RDPC et invite ses abonnés à lui emboîter le pas.

« De ce fait, le contrôle technique de mon véhicule ne m’a coûté que 300 FCFA
Les 14 000 qui sont là pour les talibans. Alors comme moi. Adhérez dès maintenant au RDPC et profitez d’offres spéciales comme une bouteille d’huile à 50 frs et un sac de ciment à 200 frs. Vive le Président Biya ; la lecture (et l’écriture) du temps a lieu ledit jour. Il a pris l’engagement (et le lapsus) », a-t-il écrit.

A vrai dire, Wilfried Ekanga fait de l’humour avec un brin de sarcasme. Il n’a pas adhéré au RDPC, comme il semble le dire. C’est juste une façon de se moquer du parti présidentiel et de ses militants.

« Je suis Ekang, tout comme Paul Biya »

Dans une autre publication similaire, le conseiller du président du MRC écrivait en novembre dernier qu’il faisait partie des élus car il était Ekang comme Paul Biya.

« Batschenga, mon village, est dans le département de la Lekié. Cela veut donc dire que je suis Ekang, comme Paul Biya (d’ailleurs mon nom y fait fortement référence), et que je fais partie du peuple élu, celui qui (à juste titre ) apprécie que « nous avons le pouvoir ».

Et puisque Biya est mon frère de village, je le soutiens sans faille. Le programme politique ne nous intéresse pas ; qu’importe s’il a lancé la SND (Stratégie Nationale de Développement) l’année dernière sans donner le bilan du DSCE (Document Stratégique pour la Croissance et l’Emploi) qui a été lancé en 2009 et qui s’est terminé en 2020. Peu importe ; Je défends les gens de mon village.

C’est pourquoi lorsque mon oncle Eyebe Ayissi a lancé l’appel solennel de Lekié à Paul Biya pour qu’il se présente à nouveau aux élections de 2025 (c’est-à-dire dans 4 ans, c’est-à-dire lorsqu’il aura 93 ans), j’ai tout de suite été très heureux. Après tout, pourquoi changer une équipe gagnante ?

Qui ne voudrait pas d’un nouveau mandat où tortures policières, meurtres de fillettes de 5 ans, dollars des impôts à Genève, paresse chronique et glissade de CAN sans sucre ? Sérieux; Cette ?

Nous sommes le peuple élu, donc nous pouvons nous le permettre. C’est pourquoi Fame Ndongo a réussi à organiser une rencontre des « fils du Sud » (c’est-à-dire mes frères) après l’affaire Mvogo Achille, alors que feu le cardinal Christian Tumi était constamment interdit d’éviter le rassemblement des fils de la NOSO pour initier une solution politique à la crise.

Et même si nous expulsons les MRCistes de Sangmelima, que fera-t-il ? Même si on vous a refusé l’accès à Ebolowa, que fait-il ? C’est une question de socle en granit. Vous ne pouvez pas comprendre !

N’est-ce pas Fridolin Nke ? Je sais que vous êtes d’accord, cher docteur.
Qu’est-ce que ces gens ne comprennent pas exactement dans : « Cette terre est à nous ! Nous avons le pouvoir !?”

Bref, je répète que je rejoins Ayissi (même s’il a détruit le ministère du Cadastre et des Affaires foncières depuis Mathusalem), et je renouvelle mon appel à candidature pour 2025. D’ailleurs, je vais encore plus loin : je lui demande de se représenter lui-même. en 2032 pour assister en tant que président dans l’ascension de 2035.

Il aura alors 103 ans ; CA va. Ça pourrait être bien ». , Il a écrit.

#viens #rejoindre #RDPC #comme #moi #Wilfried #Ekanga

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire