Justice – L’affaire Mirabelle Lingam de nouveau renvoyée

0

• Le procès aura lieu au Tribunal de Première Instance de Douala-Ndokoti.

• Le juge a renvoyé l’affaire au 1er mars pour les audiences

• Le non-lieu a été demandé par l’avocat de la partie civile pour lecture du dossier

Inscrite hier 18 janvier 2022 au tribunal de première instance de Douala-Ndokoti statuant au pénal, l’affaire de feue Mirabelle Christelle Lingom, la jeune fille décédée en septembre dernier après avoir été faussement citée dans une affaire de sextape puis violée contre Bapes Bapes, Franz Messy, Jean Louis Batoum et Clotaire Nguedjio ont été renvoyés au 1er mars 2022 pour des débats.

La troisième audience de cette affaire a débuté hier vers 9h30 dans la salle du Tribunal de Première Instance de Douala-Ndokoti et n’a duré que 5 minutes. Dès la clôture du dossier par le greffier et le juge, Me s’est adressé à Fabien Kengne, l’avocat de feu Mirabelle Lingom qui n’avait pas encore reçu le dossier, pour lui demander sa démission avant le 1er mars. Le juge a donc cédé à sa demande et a renvoyé résolument le procès à cette date d’ouverture des débats. >, Me Fabien Kengne confié à la rédaction de camerounweb.

Aux dernières nouvelles, le motif retenu contre les intimés est la « diffamation ».

Rappelons qu’en juin 2021 la regrettée Mirabelle Lingom, alors âgée de 25 ans, a été ballottée sur la toile dans une affaire de sextape par certains militants du PCRN, notamment les Bapes Bapes, Franz Messy, Jean Louis Batoum et Clotaire et a été mal citée. Nguedjio. Pour laver son honneur, Mirabelle avait porté plainte contre ses adversaires qui avaient tenté par tous les moyens de ternir son image. Alors que l’affaire est toujours pendante devant le tribunal, la jeune fille a été agressée avant d’être violée par des personnes non identifiées. Le 6 septembre 2021, elle est décédée à l’hôpital de la Cité des Palmiers à Douala après un malaise. Le samedi 25 septembre, elle a été enterrée dans son village natal à Bot-Makak. Une fin tragique pour la jeune fille de 25 ans.

Pour l’instant, les causes de sa mort n’ont pas été élucidées. Mais quelques jours avant sa mort, la jeune femme s’est confiée à l’un de ses proches. « Le 2 septembre 2021, Mirabelle m’a informé qu’elle avait bu du Coca et s’est rendu compte qu’il y avait des déchets dans la bouteille. Elle souffrait atrocement. Je ne me remets pas toujours de la mort de Mirabelle Lingom, car j’ai partagé les derniers instants de cette jeune fille », avait confié Fabien Kengne sur le plateau d’une radio de Douala le mercredi 8 septembre 2021.

#Justice #Laffaire #Mirabelle #Lingam #nouveau #renvoyée

Source: CamerounWeb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire