Justice : Le sort de Polycarpe Abah Abah désormais entre les mains de Louis Motaze

0

• L’ancien ministre des Finances clame son innocence

• Il révèle que les montants prétendument détournés sont dans le trésor de l’État

• Seul le Ministre Motaze peut infirmer ou confirmer cette version

Devant les juges de la Cour suprême le 27 juillet 2021, Polycarpe Abah Abah a démontré qu’il n’avait pas commis de malversations. Les sommes colossales, objet du litige, sont en effet dans les comptes de l’Etat. C’était le nœud de l’argument de l’ancien ministre des Finances de Paul Biya. Selon Jeune Afrique, qui suit l’affaire de près, le tribunal a été « gêné » par les révélations de l’ancien trésorier de l’Etat qui a été inculpé de malversations et condamné à 20 ans de prison le 16 novembre 2021.

« Cette décision n’honore pas ceux qui l’ont prise, ni la justice camerounaise, encore moins notre pays et quiconque est responsable du bon fonctionnement de nos institutions. Cette affaire devait être connue du chef de l’Etat et m’exonérer. La somme qui m’a été demandée a été versée aux bénéficiaires, dont l’état du Cameroun. C’est scandaleux et ne peut que renforcer le sentiment d’insécurité judiciaire dont se plaignent les acteurs du marché », a-t-il déclaré.

En effet, selon les explications de Polycarpe Abah Abah, le montant litigieux (1.158.352.393 FCFA) a été réparti entre le Trésor public camerounais et une quarantaine d’entreprises locales et étrangères pour le remboursement des crédits de TVA ».

La seule personne qui peut désormais libérer l’ancien ministre est son lointain successeur. Ce dernier, en cas de confirmation de l’existence des fonds litigieux dans le trésor public, exonérera Abah Abah.

« Le 27 juillet prochain, le sort de l’ancien ministre de l’Économie et des Finances dépend d’une décision de Louis Paul Motaze, son lointain successeur. L’accusé attend qu’il prononce quelques mots magiques devant les juges du Tribunal Louis Paul Motaze serait pasteur d’une peine de 20 ans de prison prononcée le 19 novembre 2016 par le TCS », révèle Jeune Afrique.

#Justice #sort #Polycarpe #Abah #Abah #désormais #entre #les #mains #Louis #Motaze

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.