Kondengui : trois prisonniers ambazoniens portés disparus

0

• Trois détenus « ambazoniens » enlevés à Kondengui

• Leurs avocats sont sans nouvelles d’eux

• Les détenus ambazoniens risquent des peines sévères

Selon des informations rapportées par des sources proches des combattants ambazoniens, trois Amba Boys présumés ont été arrêtés et détenus à la prison centrale de Yaoundé (Kondengui) par les autorités camerounaises pour leur implication dans les conflits en cours dans les régions du Nord-Ouest et du Sud. West ont été kidnappés par des hommes en uniforme et emmenés vers une destination inconnue.
« Une déclaration de leur avocat indique qu’ils ont été emmenés par des hommes en uniforme qui ont affirmé que le tribunal en avait besoin, mais lorsque les avocats se sont rendus au tribunal militaire de Yaoundé, il n’y avait aucune trace d’eux. Dans le même communiqué, l’avocat a déclaré qu’ils se sont rendus au SED mais n’ont pas pu les trouver », a déclaré la source.

Les autorités camerounaises n’ont pas communiqué le sort de ces détenus, qui commencent à alarmer les proches. Des dizaines de ressortissants des régions du nord-ouest et du sud-ouest du Cameroun sont détenus dans diverses prisons camerounaises. Yaoundé les accuse d’être des combattants séparatistes ou des complices de terroristes. Presque tous n’ont pas encore été jugés pour les charges retenues contre eux. Certains risquent la peine de mort.

En septembre 2021, un tribunal militaire a condamné à mort quatre « ambazoniens » accusés d’avoir participé à la fusillade qui a eu lieu à l’école bilingue Mother Francisca International Bilingual Academy à Kumba, dans la région du Sud-Ouest. 7 étudiants âgés de 9 à 12 ans ont été tués dans cette tragédie.

#Kondengui #trois #prisonniers #ambazoniens #portés #disparus

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: