Kribi : un enfant de 12 ans décède après avoir consommé un biscuit

0

Bizounli, 12 ans, est décédé hier après avoir été transporté d’urgence au centre de santé CIMGE dans le district de Dombe. .

Son compagnon, qui a également risqué la mort, est hors de danger à l’hôpital du district de Kribi. .

Ils avaient mangé un biscuit qu’ils avaient acheté dans un magasin.

La ville de Kribi est en proie à des morts suspectes depuis des mois. La plus récente a eu lieu hier dans le quartier Ndombe. Deux enfants ont participé à une campagne de sensibilisation des enfants dans leur quartier où des biscuits ont été distribués. Le jeune survivant dit que lui et son compagnon ont trouvé une pièce de 50 francs CFA chez eux après la campagne, qu’ils ont utilisée pour acheter deux biscuits dans un magasin.

C’est après avoir consommé les cookies que le malaise a commencé. La police, consciente de la situation, s’est immédiatement rendue sur les lieux, a saisi le reste des biscuits du magasin et a arrêté le pasteur Modeste Douanla qui menait la campagne d’évangélisation et certains de ses collaborateurs. Ils sont au commissariat central de Kribi. Le vendeur du magasin a également été arrêté.

Les morts à Kribi.

C’est la énième personne à mourir dans la ville balnéaire de Kribi dans des circonstances qui restent troubles. Le mercredi 14 juillet 2021, le mentionné Yaya Mustapha est décédé subitement au carrefour de kingué (place Swecom). On ne sait vraiment pas ce qui a causé la mort de l’homme, mais la spéculation confirme que sa mort est un mystère car aucun témoin n’a été en mesure de dire exactement ce qui a causé la mort de l’homme. Selon des témoignages, l’homme né en 1957 à Kribi a garé sa moto pour s’abriter de la pluie qui s’abattait sur la ville. Quelques minutes après avoir trouvé refuge, l’homme s’effondre et rend l’âme devant plusieurs personnes qui se trouvaient là. Que s’est-il passé pour que l’homme qui venait de garer sa moto soit mort ? Personne ne peut encore répondre. Le coroner qui est arrivé sur les lieux n’a trouvé aucune trace de la maladie qui a causé le décès.

La veille de ce drame, un autre homme est décédé dans la même ville. Vers 19 heures, dans la nuit du 13 juillet, un jeune homme a été retrouvé sans vie dans le quartier Dombè, un lieu à l’entrée du camp militaire. Il a laissé ses amis dans un bar pour se mettre à l’aise avant de trouver la mort dans son lieu de confort.

Une semaine plus tôt, un corps avait été retrouvé non loin du domicile de Ndé, alors que la victime ne présentait aucun signe de maladie, selon des témoins.
Il y a trois semaines, un homme a été tué alors qu’il avait déjà commandé son menu dans un café, lorsqu’il s’est effondré sous le regard impuissant du gérant qui était toujours occupé après le menu demandé.
A Kribi, la peur est totale et les gens se demandent ce qui se passe vraiment alors que tant de gens meurent dans des circonstances obscures.

#Kribi #enfant #ans #décède #après #avoir #consommé #biscuit

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: