Eto'o est très rancunier: voici la vraie affaire de factures pour laquelle il détruit Kadji
Home Actualité Cameroun KSA-Fecafoot : ce qu’il faut comprendre du nouveau scandale dans le football camerounais
Actualité Cameroun

KSA-Fecafoot : ce qu’il faut comprendre du nouveau scandale dans le football camerounais

Le promoteur de la KSA, Gilbert Kadji, a donné une conférence de presse le 13 juin 2024 pour éclairer l’opinion sur la décision de la Ligue régionale de football de la FECAFOOT constatant le forfait général de KSA, sa rétrogradation en division inférieure, ainsi que la suspension de toutes activités liées au football de son président pour 5 ans.

KSA a sollicité 54 licences pour la compétition, mais n’en a reçu que 11. Cette situation a entraîné des problèmes lors de la compétition, car KSA a dû jouer les deux premiers matchs avec un effectif insuffisant. Les matchs suivants ont été interrompus en raison de blessures et de cas de maladie de certains joueurs ayant les licences.

Face à cette situation, KSA a adressé une correspondance au Secrétaire général de la FECAFOOT pour se plaindre des « tracasseries » dont elle est victime. Dans cette correspondance, le président de KSA a rappelé le rôle, la qualité et la place centrale de l’académie dans le football camerounais. L’académie de KSA dispose de 7 terrains de football aux dimensions FIFA, 300 lits de capacité d’accueil, et a formé plus de 10 000 enfants dont 25 joueurs ayant porté le maillot de l’équipe nationale et plus de 40 joueurs ayant eu une carrière internationale.

Malgré cette correspondance, KSA n’a reçu aucune réponse de la FECAFOOT. KSA a alors décidé de faire parvenir à la Ligue provinciale de football une correspondance, avec en pièce jointe les échanges avec la FECAFOOT, pour l’informer de sa situation et demander de ne plus programmer ses matchs dans l’attente de la régularisation de sa situation.

KSA a également adressé une correspondance à la CAF pour porter à son attention la situation vécue par son équipe. La CAF a écrit à la FECAFOOT pour s’enquérir de la situation, mais toutes les correspondances restent sans réponse.

C’est dans ce contexte que la Ligue régionale de football a décidé de suspendre et de rétrograder l’équipe de KSA de deux divisions et de suspendre le président du club pour 5 ans avec une amende de 5 millions de francs. Pour Gilbert Kadji, KSA a été poussé au forfait en raison du silence de la FECAFOOT face aux multiples correspondances et interpellations adressées à l’instance.

KSA a décidé de faire appel de la décision de la Ligue régionale et se dit prêt à porter cette affaire jusqu’au TAS. L’affaire est à suivre, et les détails de cette situation montrent les difficultés que rencontrent les clubs amateurs dans le football camerounais, ainsi que les enjeux liés à la gestion des licences et à la coopération entre les différentes instances.

#KSAFecafoot #quil #faut #comprendre #nouveau #scandale #dans #football #camerounais

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Afrique du Sud : Une nouvelle loi sur le climat révolutionne la lutte contre le réchauffement

Cyril Ramaphose, Président d’Afrique du Sud L’Afrique du Sud franchit un pas...

Hommage à Abdou Benito : la voix inoubliable du Camerounais « L’Orphelin »

Oublier est un tour du diable, mais le souvenir d’Abdou Benito restera...

Les derniers soldats américains quittent le Niger, début août

Des soldats américains Le retrait des forces américaines du Niger, annoncé comme...

Des milliers de manifestants anti-Netanyahu entourent le Capitole

Des milliers de manifestants se sont rassemblés mercredi autour du Congrès américain...

[quads id=1]