Home Actualité Cameroun La longue trajectoire de Yap Abdou au service du royaume Bamoun
Actualité CamerounCulture

La longue trajectoire de Yap Abdou au service du royaume Bamoun

Dans la magnifique ville de Foumban, capitale du royaume Bamoun au Cameroun, une cérémonie historique s’est déroulée le weekend dernier. Le sultan-roi des Bamoun, SM Mouhammad-Nabil Mforifoum Mbombo Njoya, a nommé Yap Abdou comme « Njifonfon », le premier notable de la cour royale. Cette nomination représente une haute reconnaissance pour ce serviteur du palais, l’un des plus anciens notables de la cour.

Yap Abdou a commencé son parcours au sein de la cour royale dès l’âge de six mois, succédant à son grand-père maternel, et portant dès lors le titre honorifique de « Nji ». Au cours de ses plus de 60 années de service dévoué au palais des rois Bamoun, il s’est distingué par sa loyauté et son engagement envers la royauté. Il a d’ailleurs été l’un des testamentaires du regretté sultan Ibrahim Mbombo Njoya, témoignant ainsi de sa proximité avec la famille royale.

Outre son rôle à la cour royale, Njifonfon Yap Abdou occupe également une fonction importante au sein de l’appareil judiciaire camerounais. Il est président de la Chambre des comptes de la Cour suprême du Cameroun, en tant que magistrat hors hiérarchie du premier groupe. Cette double responsabilité témoigne de son engagement tant dans le domaine de la justice que dans la préservation de la tradition et de la culture bamoun.

La nomination de Njifonfon Yap Abdou en tant que premier notable de la cour royale est un événement d’une grande importance pour le royaume Bamoun. Elle renforce la reconnaissance de son dévouement exceptionnel et de sa contribution significative à la promotion de la culture et des valeurs ancestrales de ce peuple. Sa longue expérience et sa connaissance approfondie des traditions bamoun font de lui un choix naturel pour occuper cette fonction prestigieuse.

Cette nomination intervient également dans le cadre de l’inauguration du musée des rois Bamoun, un lieu emblématique dédié à la préservation du patrimoine culturel de la région. Ce musée constitue un véritable trésor pour les générations actuelles et futures, offrant un aperçu fascinant de l’histoire et de la richesse culturelle du royaume Bamoun.

En conclusion, la nomination de Njifonfon Yap Abdou en tant que premier notable de la cour royale par SM Mouhammad-Nabil Mforifoum Mbombo Njoya est une reconnaissance méritée pour son engagement et sa loyauté envers le royaume Bamoun. Sa double responsabilité en tant que serviteur de la cour royale et magistrat de haut rang témoigne de son dévouement à la préservation des traditions et de la culture bamoun. Le musée des rois Bamoun, inauguré à cette occasion, constitue une étape importante dans la préservation du patrimoine culturel de la région.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

La Culture : la sincérité en politique, une position « suicidaire » ?

Ambre Chalumeau met ce lundi en lumière le nouveau film d’Albert Dupontel...

La Culture : peut-on vraiment mettre en scène l’holocauste ?

Coup de projecteur ce lundi soir sur la bande dessinée « Adieu...

[quads id=1]