Home Actualité Cameroun L’affaire Martinez Zogo : Calixthe Beyala en quête de justice pour le journaliste assassiné
Actualité Cameroun

L’affaire Martinez Zogo : Calixthe Beyala en quête de justice pour le journaliste assassiné

La romancière Calixthe Beyala réclame justice pour Martinez Zogo

Martinez Zogo, journaliste, a été enlevé le 17 janvier 2023 devant la brigade de gendarmerie de Nkol-Nkondi, dans la banlieue de Yaoundé. Cinq jours plus tard, son corps sans vie a été découvert par des riverains à Ebogo III, une autre banlieue de la capitale camerounaise. L’autopsie réalisée a révélé que le corps a subi de nombreux sévices.

Le meurtre de Martinez Zogo a profondément choqué Calixthe Beyala qui réclame justice pour le journaliste. Dans une publication sur sa page Facebook, elle exprime son désir que les commanditaires payent pour leur crime. Selon elle, Martinez Zogo a été assassiné de la pire des façons. Les commanditaires, décrits comme des pervers sexuels et adeptes de satanisme, l’ont violé avant de s’acharner sur son corps. Calixthe Beyala est catégorique : elle continuera de réclamer justice pour Martinez Zogo, malgré les calomnies orchestrées contre elle par les complices d’Amougou Belinga.

Les réactions suite à l’assassinat de Martinez Zogo

La mort de Martinez Zogo a suscité de nombreuses réactions, notamment sur les réseaux sociaux. De nombreux journalistes et personnalités publiques ont condamné cet acte ignoble. Certains ont également exprimé leur inquiétude quant à la sécurité des journalistes dans le pays.

Le président de la République, Paul Biya, a également réagi. Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, il a dénoncé « l’assassinat lâche » de Martinez Zogo et a promis que les coupables seraient « sévèrement punis ». Il a également ordonné une enquête approfondie pour faire la lumière sur cette affaire.

L’affaire Martinez Zogo relance le débat sur la liberté de la presse

L’assassinat de Martinez Zogo relance le débat sur la liberté de la presse et la sécurité des journalistes au Cameroun. En effet, le pays est régulièrement critiqué pour son manque de protection des journalistes et sa répression de la liberté d’expression.

De nombreux journalistes sont régulièrement harcelés, intimidés et emprisonnés pour avoir exprimé des opinions critiques envers le gouvernement. Cette situation alarmante a poussé de nombreuses organisations de défense des droits de l’homme à demander au gouvernement de prendre des mesures pour protéger les journalistes et garantir la liberté de la presse.

Calixthe Beyala, quant à elle, continuera de réclamer justice pour Martinez Zogo. Pour elle, ce meurtre atroce doit être puni à la hauteur de la barbarie des actes commis. La romancière est catégorique : rien ne pourra l’empêcher de se battre pour faire triompher la vérité et la justice.

Le Cameroun doit agir pour protéger les journalistes

Calixthe Beyala, la voix de la justice pour Martinez Zogo

 

#martinezzogo, #calixthebeyala, #assassinat, #justice, #cameroun, #inconnus, #satanisme, #gendarmerie, #enquête, #police, #médias, #journalisme.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

La lutte pour le pouvoir au Cameroun : les manœuvres du G25

L'élection présidentielle de 2025 au Cameroun approche, la succession de Paul Biya...

30 ans de mariage et ascension discrète : le pouvoir de Chantal Biya au Cameroun

Chantal Biya : 30 ans de mariage et ascension discrète vers le...

Yaoundé : fin des travaux d’approvisionnement en eau potable, mais la soif persiste

Le projet d'approvisionnement en eau potable de Yaoundé est enfin terminé, mais...

Horreur à Nkolfoulou : une jeune fille handicapée brûlée au fer à repasser par sa tante.

À Yaoundé, au quartier Nkolfoulou, une jeune fille handicapée a été victime...

[quads id=1]