Le journaliste Franck Eric Diffo libéré, craint pour sa vie

0

Il a été arrêté il y a quelques jours

Il a ensuite été libéré

Il était éditeur

Une fois de plus au Cameroun, un journaliste est pris avec la police à cause d’un article qu’il a écrit. Selon l’Association des Journalistes Sportifs du Cameroun (AJSC), FRANCK ERIC DIFFO a été interpellé hier matin à DOUALA par quatre membres de la Direction Régionale de la Police Judiciaire du Littoral et immédiatement transféré à Yaoundé. Selon le communiqué de presse de l’Association des journalistes sportifs du Cameroun, il a été arrêté comme « vulgaire bandit privé de liberté ». Après des heures d’audience, c’est tard hier soir que le directeur de la publication du site Sports Vibes.Com a été lâché. Pendant des heures, il a été interrogé à la section régionale de la police judiciaire du centre pour « diffamation ». Si les enquêteurs ne semblent pas avoir retrouvé grand-chose de l’audience retenue contre le journaliste, ils n’ont pas manqué de l’intimider lors de son audition sur ordre du procureur.

Franck Éric DIFFO a été arrêté après une plainte de Ferdinand MAKOTA, l’officier de liaison des Lions Indomptables. Ce dernier a récemment été suspendu de ses fonctions d’officier de liaison de l’équipe nationale de football par la Fédération camerounaise de football pour attentat à la pudeur. Le communiqué signé par Samuel Eto’o l’accuse d’avoir violé les mœurs lors de l’étape ternie des Lions Indomptables. Une sanction prononcée par la FECAFOOT et répétée par le journaliste Franck Éric DIFFO qui sortira ce lundi matin.

Seulement, Ferdinand Makota et ses avocats précisent que la vidéo qui a fait l’objet de sa sanction n’a pas été enregistrée lors du dernier parcours des Lions, comme l’a écrit le journaliste. L’Association camerounaise des journalistes sportifs l’a condamnée comme une arrestation « insultante » d’un journaliste local bien connu qui couvre actuellement la Coupe d’Afrique des Nations. Des accusations qui semblent ne rien vouloir dire à Makota qui a décidé de ruiner la vie de ce journaliste.

#journaliste #Franck #Eric #Diffo #libéré #craint #pour #vie

Source: CamerounWeb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire