Le rapport moral complet de la Survie-Cameroon Survival Initiative (SCSI)

0

• La pandémie de coronavirus a affecté les couches vulnérables

• Maurice Kamto, la Survie-Cameroon Survival Initiative pour aider les Camerounais

• Le rapport moral complet de la Survie-Cameroon Survival Initiative (SCSI)

Au début de la crise sanitaire, le leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) a lancé une campagne de collecte de fonds pour venir en aide aux couches vulnérables de la société camerounaise touchées par la pandémie.

Dans une démarche de transparence, le Pr Maurice Kamto a publié le rapport moral de Survie-Cameroon Survival Initiative (SCSI), qui a permis de récolter des centaines de millions de francs CFA.

Selon le rapport, « le solde de 48 031 euros sera affecté au financement de petits projets sociaux déjà identifiés, dans chacune des dix régions de notre pays, et la réalisation de chacune d’entre elles sera suivie par un petit comité local composé d’au moins un représentant des populations bénéficiaires ».

La rédaction de CamerounWeb vous propose l’intégralité du reportage ci-dessous

INITIATIVE DE SURVIE SURVIE-CAMERON (SCSI) : RAPPORT MORAL DE L’INITIATEUR, PR. MAURICE KAMTO

Chers donateurs,
Chers donateurs,
Chers volontaires de Survival-Cameroun Survival Initiative (SCSI),

Le 3 avril 2020, j’ai lancé au peuple camerounais, livré à lui-même, un appel à la mobilisation et à l’auto-organisation pour survivre face à la pandémie alors naissante du COVID-19. En répondant avec enthousiasme à mon appel, vous avez grandement contribué à donner vie à Survie-Cameroon Survival Initiative (SCSI). Grâce à vos dons, votre temps et votre expertise, vous avez permis de concrétiser une opération d’urgence humanitaire d’importance historique qui a permis d’apporter une aide à la population camerounaise désorientée et autonome. Grâce à vous il a été possible non seulement de montrer le sens de la solidarité et de la générosité de notre peuple, mais aussi de donner la mesure de ce que nous, Camerounais, pouvons accomplir ensemble lorsque nous sommes unis autour d’une cause et mobilisés derrière un leadership légitime inspirant la confiance.

Malgré les difficultés rencontrées, les objectifs du SCSI ont été largement atteints à la grande satisfaction de la population. A défaut d’avoir reçu le rapport de gestion, ce rapport moral se limite à reproduire certaines données extraites d’un document rendu public le 30 décembre 2020 par le président du comité de direction du SCSI. Il ne peut donc pas, comme nous l’aurions souhaité, des données détaillées. Selon ledit document, 603.000 masques et 139.167 flacons de 500 ml chacun de solutions hydroalcooliques, fabriqués localement par des entrepreneurs camerounais, pourraient être distribués gratuitement dans toutes les régions du pays. Par ailleurs, des équipements médicaux spécialisés (équipements respiratoires, kits de dépistage COVID, oxygène, équipements de protection pour le personnel de santé, etc.) pourraient être proposés à 40 centres médicaux à travers le pays. Une attention particulière a été portée à certains compatriotes qui se trouvent dans une situation précaire dans d’autres régions du pays en raison de la guerre dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Ainsi, 397 familles appartenant à cette catégorie de notre population, soit environ 1 100 personnes, ont reçu des produits pharmaceutiques du SCSI, des produits alimentaires de base et des accessoires scolaires pour les écoliers.

Comme indiqué dans les communications précédentes, à un moment donné dans les activités de SCSI, il y a eu un écart entre le montant des dons affiché par les plateformes de collecte de fonds en ligne et les montants réels collectés sur le compte bancaire de SCSI. Après des audits pour faire la lumière, il a été déterminé qu’il s’agissait d’un bogue informatique. C’était l’objet de ma correspondance du 19 avril 2021.

Dès le début de ses activités, SCSI a fait face à une hostilité particulière de la part du gouvernement et de ses relais. Ainsi, en dehors des discours désobligeants contre l’initiative, des volontaires ont été arrêtés et détenus par la police. De plus, vos dons effectués via les plateformes Mobile Money et Orange Money au Cameroun ont été bloqués à la demande du gouvernement camerounais et le resteront. Une fois ce blocage illégal levé, vous serez informé du montant collecté via ces comptes et de leur affectation à de petits projets de développement dans notre pays.

Au moment où je vous envoie ce rapport moral, les résultats financiers de l’opération SCSI sont les suivants :
– 791 735 euros, soit 519 344 120 FCFA encaissés en espèces et reçus sur le sous-compte SCSI à la banque CIC en France ;

– Dons en nature de 26 650 000 FCFA, remis publiquement au président du comité exécutif ;

– Des dons en espèces effectués via les plateformes Mobile Money et Orange Money au Cameroun d’un montant encore inconnu en raison du blocage desdits comptes par arrêté du gouvernement.

– Après vérification, SCSI ne reste débiteur que du montant de 7.300 euros correspondant au paiement de la facture du contrôle de clarification effectué par le groupement des cabinets Adequi, HCS et Loop IT Methods, préfinancé grâce à une avance remboursable.

– D’après le solde fourni par la banque et les vérifications effectuées par un cabinet d’audit agréé, l’actif de la SCSI au 22 décembre 2021 s’élève à 55 331 euros, disponible sur le sous-compte bancaire de la SCSI ouvert auprès du CIC en France. Le coût de l’audit de clarification doit être déduit de ce montant, soit 55 331 EUR – 7 300 EUR = 48 031 EUR (soit 31 506 271 EUR FCFA).

Comme je vous l’avais annoncé à l’époque, le solde de 48 031 euros sera affecté au financement de petits projets sociaux déjà identifiés, dans chacune des dix régions de notre pays, la réalisation de chacune d’entre elles, suivi d’un petit comité existant localement d’au moins un représentant des populations bénéficiaires.

Outre les réalisations matérielles évidentes dont nous pouvons tous être fiers, le vrai succès du SCSI est ailleurs. C’est dans l’élan qui a propulsé l’esprit SCSI dans la conscience collective de notre peuple. La réponse enthousiaste à notre appel et la mobilisation historique autour de l’initiative ont fait voler en éclats l’idée de l’incapacité perçue de notre peuple à regarder dans la même direction, à s’unir autour d’un objectif commun et à le manifester au-delà des clivages réels, imaginés ou construits. Cette mobilisation sans précédent a surpris et déstabilisé l’establishment qui enferme le génie de notre peuple depuis des décennies. C’est aussi de cette manière qu’il faut comprendre la cruauté du système face à la symbolique émancipatrice de l’esprit SCSI. C’est aussi sous ce prisme qu’il faut analyser la technique mise en œuvre pour tenter d’étouffer l’œuf, cette expression de bon augure de la renaissance continue du peuple camerounais. Le régime craint fortement le potentiel de réplication de l’esprit SCSI dans d’autres parties du tissu national. Le potent atomique de cet élan, au sens de sa capacité à pulvériser le statu quo, a ainsi pu accélérer l’activation de nombre de mécanismes d’autoprotection du système en place, y compris le réveil de cellulesareantes du dessoupponnéiles diet.

Malgré tout et grâce à vous, le cap a été maintenu. A nous maintenant, grâce à notre auto-organisation, de préparer le lancement de nouveaux projets en vue de prendre collectivement notre destin en main. Car le sort de notre pays dépend de nous, collectivement, solidairement et de nous seuls, au Cameroun et dans la diaspora. Ne l’attendez pas d’une seule personne, peu importe à quel point elle est courageuse et déterminée. Préparons-nous à conquérir de nouveaux espaces d’expression collective des talents, de la dignité et de la fierté du peuple camerounais.

Je ne saurais terminer sans réitérer ma gratitude à tous les donateurs, camerounais et amis de notre peuple qui ont répondu à notre appel et ainsi permis à SCSI de contribuer à la vague de solidarité qu’apportera les temps extraordinaires de l’humanité dans son ensemble continue de dominer. Mes remerciements renouvelés vont également aux informaticiens qui ont construit et maintenu gratuitement la plateforme de collecte de dons et dont le travail n’a pas toujours été salué à sa juste valeur, aux personnalités qui ont prêté leur image et notoriété à cette noble cause. dons personnels, à tous les volontaires SCSI pour l’esprit exceptionnel avec lequel ils ont incarné la vision SCSI, tant dans la diaspora que sur le terrain au Cameroun.

Veuillez agréer, chers amis, donateurs, personnalités d’horizons divers et bénévoles de Survie-Cameroon Survival Initiative (SCSI), l’expression renouvelée de ma plus profonde gratitude et estime.

Professeur Maurice KAMTO
Initiateur SCSI
Yaoundé, le 23 décembre 2021

#rapport #moral #complet #SurvieCameroon #Survival #Initiative #SCSI

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire