Les vraies raisons de la forte présence policière dans la maison de Maurice Kamto.

0

Plusieurs éléments de la police ont été aperçus hier dans le quartier de Santa Barbara avant de battre en retraite. L’opération a été menée par le chef de la section régionale de la police judiciaire du Centre.

La rue menant à la maison de Maurice Kamto dans le quartier Santa Barbara dans le quartier Yaoundé 1er est calme. L’inquiétude est visible chez certaines populations voisines qui ont vu un important déploiement sécuritaire chez Maurice Kamto entre 12h et 13h30 le 6 décembre 2021 : « Je viens de voir une forte mobilisation des forces de l’ordre à l’entrée de la maison de Maurice Kamto. Je ne sais pas ce que ces policiers allaient faire là-bas », explique un habitant du quartier.

Les informations recueillies dans ce quartier montrent la présence de plus d’une dizaine de véhicules de police sur ce site. Me Hyppolite Meli, l’avocat du président du MRC qui s’est rendu hier au domicile de son client, a déclaré : « J’ai été informé le 6 décembre de la présence de nombreux policiers au domicile du président national du MRC. Je suis allé sur place pour savoir exactement ce que c’était. Une fois là-bas, j’ai découvert que la police partait.

Cette équipe était dirigée par le chef de la section régionale de la police judiciaire du Centre. Ces policiers sont arrivés au domicile de Kamto pour le rencontrer et lui ont expliqué qu’ils avaient un message du général adjoint à la sécurité nationale. Le président du MRC a envoyé la nouvelle à la veillée pour dire à ces policiers de laisser le message du général adjoint à la sécurité nationale à la guérite.

Malheureusement, ils ont indiqué qu’ils avaient un message verbal avec eux. Le samedi 4 décembre 2021, ces policiers étaient déjà là pour rencontrer Maurice Kamto pour lui dire la même chose. »

L’avocat de Maurice Kamto parle de harcèlement car il estime que la police tente à nouveau de placer son client en résidence surveillée avant et pendant la Coupe d’Afrique des nations prévue au Cameroun en janvier 2022.

Ce déploiement sécuritaire, visible depuis la fin de matinée devant la maison de Maurice Kamto dans le quartier Santa Barbara de Yaoundé, intervient cinq jours après son enlèvement par la police et les gendarmes dans un hôtel de Douala où le président national du MRC en décembre a été détenu le 2, 2021. pour participer à une cérémonie d’initiation prévue dans la capitale politique.

Après avoir été empêché de faire une initiation dans la ville de Douala le 2 décembre, Maurice Kamto a organisé une conférence de presse à Yaoundé le 3 décembre. Lors de cette conférence de presse, il a invité les autorités judiciaires à libérer tous les prisonniers politiques afin qu’ils puissent passer les fêtes de fin d’année avec leurs familles.

Face au traitement qui lui est réservé par la police à Douala, Maurice Kamto a déclaré : « Ceux qui aiment ternir l’image du Cameroun et accusent les autres s’ils veulent continuer à l’ternir. » Ils terniront l’image du Cameroun à l’occasion de la Coupe d’Afrique Nations prévues au Cameroun en janvier 2022 ».

L’avocat de Maurice Kamto soupçonne que le déploiement des forces de sécurité devant le domicile de Kamto vise à l’empêcher de manifester pendant la période de la Coupe d’Afrique des Nations. De septembre à décembre 2020, à l’occasion des élections régionales, le président du MRC a été kidnappé, une sorte d’assignation à résidence à son domicile sans décision de justice. Cette mesure des autorités visait à l’empêcher de boycotter les élections régionales du 6 décembre 2020.

#Les #vraies #raisons #forte #présence #policière #dans #maison #Maurice #Kamto

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: