Malaise à la MRC : la femme de Bibou Nissack lance son mouvement

0

• La femme de Bibou Nissack n’en peut plus d’attendre

• Son mari est condamné à 7 ans de prison

• Elle désobéit à la MRC

Mme Bibou Nissack n’entend pas attendre la fin de la CAN pour exiger la libération de son mari qui a été condamné à 7 ans de prison par le tribunal militaire de Yaoundé. Elle vient de lancer un mouvement appelé Free Bibou Nissack. Cette démarche solitaire de l’épouse du porte-parole du Mouvement de la Renaissance camerounaise illustre la présence de différents courants au sein du parti de Maurice Kamto. Alors que le conseil d’administration du parti demande aux cadres et militants de calmer le jeu en période de CAN, une partie du MRC est favorable à une multiplication des manifestations, même si elles favorisent le bon déroulement de la Coupe d’Afrique. des nations. se joue au Cameroun depuis le 9 janvier.

Le lanceur d’alerte et journaliste Boris Bertolt fait partie de la branche radicale des militants et sympathisants du MRC qui veulent combattre le régime de Yaoundé pendant la période de la CAN.

« Nous devons annuler l’enregistrement que l’activisme ou la mobilisation pendant la KAN est destinée à s’opposer à la KAN. La mobilisation est destinée à sensibiliser l’opinion nationale et internationale sur les violations des droits de l’homme », a déclaré Boris Bertolt, qui a confirmé qu’au niveau politique la CAN est un instrument pour confirmer l’avancée d’un État. C’est pourquoi il ne souhaite pas que Paul Biya profiter de tous ces privilèges.

C’est cette position que semble adopter l’épouse de Bibou Nissack, qui n’a pas l’intention d’attendre la fin de la CAN pour exiger la libération de son mari.

« Qu’il en soit ainsi, car cette campagne, qui dépasse la seule personne de Monsieur Bibou Nissack, mon époux, s’applique en réalité aussi à tous ceux qui se sentent aujourd’hui arbitrairement séparés de leurs familles et de leurs proches, et donc incarcérés prisonniers d’opinion. pour leur implication politique ou pour avoir exprimé librement des opinions considérées comme dissidentes », a-t-elle déclaré.

#Malaise #MRC #femme #Bibou #Nissack #lance #son #mouvement

Source: CamerounWeb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire