Mali/ Furieuse d’avoir été chassée, la France agresse encore le Colonel Assimi Goïta

0

La ministre française des Affaires étrangères s’est à nouveau permise d’attaquer les autorités maliennes de la transition. Elle pointe du doigt les échecs des militaires au pouvoir et dit voir les terroristes au Mali faire des progrès depuis le départ de la France. Sérieuse !

La France ne digère toujours pas son évacuation du territoire malien. Et toutes les occasions sont bonnes pour se livrer à des escarmouches contre le colonel Assimi Goïta et ses hommes. S’adressant aux ambassadeurs de France, elle a fustigé le pouvoir malien, qu’elle estimait incapable de contenir la menace terroriste qui se répandait désormais à travers le Mali.

« Au Mali, nous voyons progresser les groupes terroristes armés dans tout le pays, les Maliens déplacés par milliers »(…)« Le régime, auteur d’un double coup d’Etat, s’en prend un jour au Danemark, le lendemain à la Côte d’Ivoire, et toujours à la France, pour tenter de faire oublier qu’il navigue à vue, d’échec en échec, attelé à un groupe de mercenaires russes », a martelé la ministre des affaires étrangères Colonna.

La France, qui a été définitivement expulsée du Mali le 15 août après neuf ans d’échec contre les jihadistes, a beaucoup de choses en tête. Car les autorités maliennes se sont maintenant tournées vers la Russie avec une demande de soutien militaire. Paris et Washington accusent le Mali de s’être entiché du groupe Wagner, considéré comme une société mercenaire.

En Afrique, « de nouvelles concurrences se manifestent, certaines de façon agressive ou sans scrupule » « Il faut démonter les manipulations et couper court aux mensonges, il faut aussi reprendre la maîtrise de notre propre récit, de notre image », a ajouté la ministre des affaires étrangères, qui parle d’ un « enjeu stratégique » sur le continent.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire