Manuels scolaires : Qu’est-ce qui cloche ?

1

Au cours des derniers jours, des captures d’écran de bogues trouvés dans des manuels qui iraient avec le programme ont fait le tour d’Internet.

Selon plusieurs parents, ces erreurs figuraient déjà dans les manuels scolaires de leurs enfants depuis un an. L’un d’eux a également déclaré qu’il était « très probable » que ces erreurs se trouvaient dans les livres du programme de cette année. Ce parent ajoute :

« J’ai également décelé une faute l’année dernière dans le livre de mon fils du CP [cours préparatoire, ndlr]. Il faudrait que les parents prennent également de la peine pour tenir les enfants après les cours sinon hein…»

Une situation qui interroge sur la politique du pays en matière de manuels scolaires. Depuis l’année scolaire 2018-2019, les éditeurs locaux sont les plus importants dans la liste officielle des manuels inscrits au programme. Selon les statistiques des éditions Clé à Yaoundé, les nationaux s’en tirent près de 75% du marché.

Tout ce qui remet en question la fiabilité de l’éditeur de livres local. Dans une tribune publiée dans le journal Le Jour en mars 2022 par le professeur Ambroise Kom (écrivain et universitaire camerounais, spécialiste des littératures africaines, majoritairement francophones), ce dernier formule une série de critiques à l’encontre de l’école nationale de politique du livre et du manuel scolaire à laquelle il convient, retour point par point. Curieusement, les ministères en charge de l’éducation (MineDub et Minesec) sont accusés de ne pas se cantonner à l’élaboration des programmes scolaires et de se charger pour leur compte de l’homologation des manuels scolaires évalués par le Conseil national d’homologation des manuels et matériels pédagogiques (CNAMSMD). Premièrement, il est important de rappeler le lien qui existe entre les programmes scolaires et les manuels scolaires. Un programme scolaire pourrait être assimilé à une recette culinaire dont le manuel serait le plat dûment préparé, un plan d’architecture dont la matérialisation est la maison construite. Le manque de cohérence entre les programmes d’études et la production de manuels reviendrait à imaginer que l’on puisse trouver par hasard sur le marché immobilier une maison construite selon un plan d’architecture jamais publié. Le manuel est donc un travail de commande, accompagné d’un cahier des charges précis et détaillé.

ref: lebledparle

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire