Mensonges – Discrédit – Désinformation : l’ambassadeur de France dans la ligne de mire des cabinets noirs

0

Une horde d’informateurs trop enthousiastes tapi dans la présidence de la République a mis le feu pour exiger plus ou moins traîtreusement la démission de l’ambassadeur de France au Cameroun, laissant entendre que ce dernier serait en disgrâce.

Ce n’est qu’après enquête qu’il s’avère qu’il ne s’agit que d’une manœuvre ignoble pour humilier la France afin d’affaiblir les relations avec Paul Biya. Christophe Guilhou est en réalité victime d’une campagne de dénigrement pour démantèlement d’un réseau de proxénètes et d’immigration clandestine en France. De hauts responsables de l’Etat ont pris l’habitude d’envoyer des prostituées dans le pays d’Emmanuel Macron, leur permettant d’obtenir des visas motivés par le sceau de la présidence.

Alimenté par les souteneurs et les coups bas de Philippe Larieu, diplomate français à la retraite qui écume les cabinets de Yaoundé et promet le pouvoir au plus offrant, le cortège contré par Christophe Guilhou est en réalité une attaque contre Son Excellence Paul, dont beaucoup sont désormais en dépêchez-vous de voir effacé de quelque façon ..

C’est une information de la plus haute imagination. Christophe Guilhou, persona grata au Cameroun. Pour certains esprits avisés, le vent a tourné contre l’ambassadeur de France au Cameroun. Pas une explication convaincante. On vient d’apprendre que le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, s’impatiente du départ de Christophe Guilhou, qui « atteindra la limite de trois mois de résidence des diplomates français d’ici huit mois ». Pour ces langues vipères, le diplomate souhaite rester et, selon eux, aurait demandé une extension du Quai d’Orsay. Ce ne serait pas le goût de lion d’Etoudi qui « ne supporte pas ».

Pour des raisons mal précisées, ces personnes mal intentionnées parlent du mépris de Paul Biya envers Christophe Guilhou, qui se traduit principalement par le manque de concertation régulière entre les deux. Dans le même temps, il évite sciemment d’admettre que le successeur de Gilles Thibault bat en moins de 3 ans le record d’audiences attribué à un ambassadeur en exercice au Cameroun.

La prétendue découverte des liens étroits de Christophe Guilhou avec le ministre des Affaires étrangères, secrétaire général de la Présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, fournirait également un prétexte approprié aux deux parties pour porter des coups bas et régler la situation. quelqu’un qui n’est pas dans leur sillage. Personne ne se souvient que ce dîner au Célèbre avec Ferdinand Ngoh Ngoh n’est pas surprenant puisque le Ministre d’Etat Sg/Pr est le titulaire permanent de la délégation signature de Paul Biya et peut inviter l’Ambassadeur. Finalement, un diplomate s’y rend. Normal.

Un diplomate accessible

Dans l’ensemble, de nombreux observateurs experts qui ont entendu parler de ces accusations contre le diplomate les appellent à courte vue et imparfaites, et n’ont aucune raison de l’être. D’autant plus que M. Guilhou se bat chaque jour que Dieu fait pour promouvoir le Cameroun en France et vice versa. Pour eux, ces agitations sont destinées à nuire à l’image de l’ambassadeur auprès du chef de l’Etat.

Pour expliquer les raisons de leur soutien à l’ambassadeur, de nombreux membres de la diaspora camerounaise en France évoquent des faits qui font du diplomate français, Christophe Guilhou, un homme de vision plein de nombreuses qualités. Accessibilité, ouverture, cohésion et unité sont autant de valeurs que le diplomate promeut. Il est tout simplement l’homme de l’année qui voit toutes les demandes le nommer et lui demander de préfacer des ouvrages importants.

Plus loin dans leur développement, beaucoup font appel avec insistance aux nombreuses facilités que les humains accordent. Les visas étudiants sous Guilhou ont augmenté au détriment des visas touristiques alimentant un gang de prostitution. Son refus de délivrer le visa au président de M. Maurice Kamto est une fausse polémique, car le leader politique a une fausse raison.

Sa demande de visa était en effet motivée par un événement qui avait déjà eu lieu. Lorsqu’il a dû assister au concert de Valsero, Maurice Kamto a présenté un dossier correct, le visa lui a été accordé. Quant aux visas non accordés à certains ministres, ils étaient conformes aux restrictions Covid-19 imposées par l’Elysée au plus fort de la pandémie.

«Après avoir refusé tout accord avec des hauts dirigeants bien connus de la présidence, Guilhou, le Breton connu pour être fort de caractère, a été victime de son intégrité morale. Plusieurs fois surpris à côté parfois de Françaises avec joie comme la fausse représentante du journal français le point avec une devanture qui l’agaçait en marge du 12e forum sur la mode au Hilton, même par des homosexuels, l’ambassadeur n’a jamais cédé. (…) », avoue Marc Mougnol, cadre dans une multinationale. Pour notre interlocuteur, le comportement de l’ambassadeur depuis sa prise de fonction est irréprochable.

L’action du diplomate a contribué à des degrés divers à l’amélioration des relations entre le Cameroun et la France. Non seulement il travaille dans le secteur social avec l’association des balades à vélo et l’association Mariannes qui fait le tour du Cameroun, avec un médecin dévoué qui opère plusieurs patients, partage des milliers de cadeaux avec des enfants etc… Au grand dam des colporteurs de la fausse information.

Persona grata, une mesure qui s’applique à Guilhou ?

En latin, « persona non grata » signifie littéralement « personne qui n’est pas la bienvenue ». En d’autres termes, il désigne une personne qui ne veut pas de communauté. Souvent utilisée dans le langage courant et par les journalistes, cette expression est une formule officielle codifiée par la diplomatie.

Dans ce registre, la procédure de la déclaration « persona non grata » est une mesure exceptionnelle, et est de moins en moins utilisée, il faut supposer qu’en pratique menacer de l’utiliser est souvent un moyen suffisant pour obtenir que le pays d’envoi rappelle son compatriote. Mais il arrive encore que la menace soit exécutée. Les raisons invoquées incluent un comportement inapproprié, un danger pour la sécurité nationale ou un crime particulièrement grave commis dans le pays d’origine de la personne considérée comme « indésirable ».

Une personne peut également être déclarée « persona non grata » avant d’arriver dans la zone d’accueil si son accréditation est jugée inacceptable. Christophe Guilhou serre-t-il subitement sous la menace de cette mesure ? Pour quelqu’un qui a fait énormément en seulement deux ans au service de la relation bilatérale entre la France et le Cameroun, il est donc impossible pour les Camerounais de consommer ce genre de farce.

Il est à noter que la jalousie morbide d’un diplomate français à la retraite connu dans les milieux mafieux ainsi qu’en Afghanistan et au Gabon justifie en partie cette cabale de bas niveau. Oui, ce diplomate qui n’aurait jamais pu être ambassadeur dîne avec le célèbre Bertolt et commande ces articles scandaleux.

L’ennemi n’est pas toujours celui qui se tient devant vous, l’épée à la main. Le véritable ennemi est celui qui se tient à côté de vous, vous poignardant dans le dos. C’est un traître se faisant passer pour notre frère, répandant des mensonges et des commérages blessants contre nous. Mais la providence nous amène dans ces difficultés pour que nous puissions enfin voir le vrai visage de ceux qui mènent sans succès la diplomatie parallèle.

Cher représentant de la France, ne laissez pas les talents que Dieu vous a donnés, qui sont d’une grande richesse, se fondre dans la passivité à cause des mauvaises personnes. Essayez de ne pas laisser ces commérages prendre le dessus sur votre succès ultime. Le président Biya vous aime et les Camerounais vous adorent dans sa majorité. Si vous repartez avec 80 participants au sommet France-Afrique, vous avez gagné Paris.

Les Camerounais vous pleureront dans quelques mois au terme de votre mission, brave diplomate. Attends.

Honte à Boris Bertolt et à sa bande de menteurs et sincères félicitations à l’ambassadeur qui fait un travail extraordinaire au Cameroun.

#Mensonges #Discrédit #Désinformation #lambassadeur #France #dans #ligne #mire #des #cabinets #noirs

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire