Mort de militaires dans la NOSO : la réponse de Paul Biya était toujours en attente

0

• Le chef de l’Etat a gardé le silence sur cette tragédie

• Les Camerounais veulent qu’il rende un hommage bien mérité aux éléments déchus du BIR

• Le silence de Paul Biya s’alourdit

La récente défaite de l’armée camerounaise dans la région du nord-ouest du Cameroun, qui a fait plus de 10 morts parmi l’armée, continue d’alimenter l’actualité. Des scènes d’horreur et de violence extrême tournent toujours autour des médias sociaux. Les réactions d’indignation, de condamnation et de compassion se multiplient dans toutes les directions. Dans ce déluge de réponses, il en manque une, d’ailleurs la plus attendue. C’est celui du Président de la République Paul Biya. Depuis, sa réponse à ce drame est toujours attendue et même souhaitée.

Certains Camerounais se demandent comment le chef de l’Etat a été réduit au silence sur les morts horribles de plusieurs éléments de la Brigade d’intervention rapide (BIR), l’unité d’élite de l’armée camerounaise, qui a été prise en embuscade à Ngo-Ketunjia, à plusieurs centaines de kilomètres. à l’est de Bamenda, entre Sagba et Bamessing. Ce manque de réponse est assimilé par certains à l’indifférence. Ce dernier aurait aimé voir le chef de l’Etat rendre même un hommage mérité à ces soldats morts en défendant la patrie. « Quelle est la valeur que le Cameroun accorde à la vie de ses soldats ? s’enquiert un internaute qui a du mal à comprendre et à traiter l’absence de réponse du « commandant en chef des armées, le président Paul Biya ».

Il est vrai qu’il y a eu des réactions de certains dans le camp présidentiel. Mais certains Camerounais trouvent cela insuffisant et souhaiteraient une réponse du N°1, même si c’est via les réseaux sociaux.

Il faut dire que les affrontements dans la partie anglophone du pays se sont multipliés ces derniers temps et continuent de faire des victimes des deux côtés. Avant l’attaque spectaculaire et horrible qui a coûté la vie à l’armée camerounaise, une attaque du même type avait déjà eu lieu la semaine précédente et plusieurs combats ont éclaté dans cette zone depuis.

#Mort #militaires #dans #NOSO #réponse #Paul #Biya #était #toujours #attente

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: