Mounouna Foutsou lance un appel à candidatures pour le recrutement de 180 alternants juniors

0

Vous devez avoir entre 18 et 35 ans

Être porteur d’un projet

Être de nationalité camerounaise

La session du Parlement des jeunes en 2022 est prévue pour le mois prochain. Et l’autorité chargée de la jeunesse, à savoir le ministre de la jeunesse et de l’éducation civique (Minjec), Mounouna Foutsou, veut faire les choses autrement. C’est pourquoi elle vient de lancer un appel à candidatures pour la sélection de 180 jeunes députés.

Les candidats doivent non seulement être de nationalité camerounaise et avoir entre 18 et 35 ans, mais doivent également démontrer qu’ils sont porteurs de projet. Une demande qui est loin d’être fantaisiste, car le thème de cette édition du Parlement des Jeunes est « Jeunesse et patriotisme économique : innovation et résilience des jeunes dans le contexte du Covid-19 ».

Selon le ministre, « dans le cadre de la célébration de la 56ème édition de la Journée de la Jeunesse, le Programme National Harmonisé (PNH) est chargé de l’organisation du Parlement des Jeunes. A cet effet, le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique et le Réseau Parlementaire Espoir Jeunesse (REJE) accueilleront la 5ème édition du Parlement des Jeunes du 6 au 11 février 2022 », lit-on dans l’appel à candidature du Minjec.

Ce thème a été décidé le 2 décembre 2021 à Yaoundé, lors de la première réunion préparatoire de la Journée de la Jeunesse. Parlant de ce Parlement des Jeunes, le coordinateur du REJE, le député du SDF Joshua Osih, qui assistait à cette rencontre, a rappelé que « l’idée de ce réseau est d’avoir des relais entre les députés et les jeunes ». Un avis qui ne dérange pas le Minjec. Et qui laisse entendre que cette 5e édition du Parlement des Jeunes a pour ambition d’aller au-delà d’un simple événement folklorique.

Lancée en février 2021, la 4e édition du Parlement des Jeunes était placée sous le thème « Les jeunes, engagement volontaire pour promouvoir la paix et le développement durable ». Au cours des travaux connexes menés par Mounouna Foutsou, ministre de la Jeunesse et de l’Éducation civique (Minjec) au Palais des Congrès de Yaoundé, les 180 jeunes parlementaires des dix régions ont été invités à saisir les nombreuses opportunités que leur offrait le gouvernement. Par exemple, le Plan Triennal Spécial Jeunes. Mounouna Foutsou les avait également invités à être « des acteurs de la promotion de la paix », indispensables à l’entrepreneuriat et à la croissance économique au Cameroun. Le rendez-vous de Yaoundé prendra fin le 11 février 2021, date de la 55e édition du festival de la jeunesse.

#Mounouna #Foutsou #lance #appel #candidatures #pour #recrutement #alternants #juniors

Source: CamerounWeb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire