Home Actualité Cameroun MRC: Sueur froide au sein du régime; Voici ce que prépare Kamto dans une nouvelle sortie
Actualité CamerounPolitique

MRC: Sueur froide au sein du régime; Voici ce que prépare Kamto dans une nouvelle sortie

Après le refus du maire de Bafoussam et du sous-préfet local d’autoriser l’organisation d’un meeting politique organisé par le MRC à Bafoussam, le Pr Maurice Kamto publie un communiqué dans lequel il « les personnes si viles qui, par carriérisme, se cachent derrière leurs fonctions administratives pour essayer de museler le MRC ».

A sa libération, Kamto a appelé tous les Camerounais à témoigner de la persécution des membres de son parti.

« C’est avec une extrême gravité que le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) porte à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale le traitement scandaleux dont il est, une fois de plus et une fois de trop, victime de la part du pouvoir-RDPC, appuyé sans vergogne par l’administration.
Manifestement le MRC donne au régime en place des insomnies depuis sa création, et encore plus depuis sa victoire historique volée lors du scrutin présidentiel du 7 octobre 2018. Au terme du renouvellement des responsables des organes de base de notre parti dans la Région de l’Ouest, au cours duquel le régime-RDPC a étalé dans toute sa laideur ses manœuvres grossières visant à déstabiliser le MRC, notre parti a prévu une cérémonie d’installation des responsables nouvellement élus, le 13 août 2022, à la Place des Fêtes de la ville de Bafoussam », écrit Maurice Kamto dans le communiqué.

« A cette fin, conforment à la loi, le MRC a déposé, dans les formes et les délais, une déclaration de manifestation publique dans les services du Sous-préfet de l’arrondissement de Bafoussam 1er… Sollicité, ledit Maire, Monsieur TAFAM Roger, dans un ponce pilatisme administratif et un cynisme politique dont son parti, le RDPC, est coutumier, va répondre qu’il ne peut autoriser l’utilisation de la Place des Fêtes au MRC qu’à la condition que le Sous-préfet compétent ait délivré le récépissé de déclaration de la manifestation publique. La démarche tourne en une partie de ping-pong. Confronté à cette attitude arbitraire et provocatrice, le MRC a pris sur lui de repousser la tenue de sa manifestation publique au 20 août 2022, en espérant amener les responsables concernés à la compréhension et au respect de la loi. Dans cet esprit, il a saisi une nouvelle fois Madame le Sous-préfet de l’arrondissement de Bafoussam 1er d’une déclaration de manifestation publique à la Place des Fêtes de la ville ou au Stade dit « municipal » pour le 20 août 2022. Avec le même cynisme administratif et la même volonté de provoquer les militants et sympathisants du MRC, le Sous-Préfet d’une part, et le Maire de la ville d’autre part, ont refusé d’appliquer la loi sur l’organisation des réunions et des manifestations publiques en République du Cameroun. Quant au Stade « municipal », le responsable de sa gestion fera savoir que seul le Ministre des Sports peut autoriser son utilisation pour les activités non sportives », ajoute Maurice Kamto.

En moins d’une semaine, Maurice Kamto a publié deux communiqués. La précédente fait référence à la conférence de presse du gouvernement sur les mesures de lutte contre la cherté de la vie au Cameroun.

Avec cette sortie, l’opposant a dénoncé des mesures inefficaces qui ne profiteraient qu’aux importateurs et non à la population.

« Le propos liminaire du Ministre de la Communication fait ressortir l’accent mis sur les produits de première nécessité pour lesquels l’Etat consacre des efforts par des exonérations et des réductions fiscalo-douanières. Ces mesures sont prises essentiellement pour le bénéfice des importateurs sans aucun effet pour les citoyens-consommateurs dans la mesure où les prix actuels sur les marchés ne sont pas impactés par elles », avait écrit .

ref: camerounweb

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Répression politique au Cameroun : le ciel s’abat sur un responsable du MRC

La répression politique s'intensifie au Cameroun avec la convocation d'un responsable du...

Révélations explosives sur l’Affaire Martinez : Fridolin Nké dévoile tout

Le philosophe camerounais Dr Fridolin Nké révèle des informations sur l'affaire Martinez...

Le sous-préfet de Maroua défie les cadres du MRC dans le nord

Le sous-préfet de Maroua surprend en 'faisant lire l'heure' aux cadres du...

Nouvelle nomination au Directoire du MRC par Kamto

Le leader du MRC, Maurice Kamto, reconduit Aïssatou Bouba Dalil au Directoire....

[quads id=1]