Nécrologie : décès du maire de Limbé à la veille de la CAN 2021

0

• Le maire de la ville de Limbe est mort

• Monjimba Motanga avait 62 ans

• Limbe accueille la CAN 2021

Selon les informations rapportées par nos confrères du site d’information Camer.be, Andrew Monjimba Motanga, le maire de la ville de Limbe (département de fako, région du Sud-Ouest Cameroun) est décédé le 5 janvier 2022 à l’hôpital général de Douala après une maladie.

Ce drame laisse orphelins comme les habitants de l’une des plus belles villes du Cameroun, où se dérouleront les matchs de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations CAN Total 202 dans les prochains jours. Limbe organisera en effet les matches de poule du groupe F. (Tunisie, Mali, Mauritanie et Gambie).
Le maire de la ville de Limbé avait 62 ans et a été député du gouvernement de la même ville, de 2009 à 2020. C’est à 17 heures localement qu’Andrew MONJIMBA MOTANGA a froissé son écharpe, précise la source.
La rédaction de CameroonWeb présente ses condoléances à la famille éplorée

Les Ambazoniens répondent à Samuel Eto’o

Les Ambozoniens n’ont pas pu apprécier la vidéo que Samuel Eto’o a réalisée le week-end dernier lors de son déplacement au Limbé. L’ancien international camerounais a déclaré dans la vidéo qu’il se trouvait dans la région du Sud-Ouest avant d’ajouter que le Cameroun est un beau pays. Les Ambazoniens considèrent ces propos du candidat à la présidentielle de la Fecafoot comme une provocation. Selon l’activiste ambazonien Mark Bareta, Samuel Eto’o n’a jamais dénoncé les atrocités en cours dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun. Son départ vise simplement à rassurer le public sur le fait que le Cameroun est suffisamment en sécurité pour accueillir la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2021).

« Dans une vidéo, Samuel Eto’o a déclaré qu’il était dans le ‘Sud-Ouest’, marchant sans garde du corps et mangeant du soja. Cet homme qui n’a jamais condamné ni sympathisé avec les souffrances de notre peuple, fait tout ce qu’il peut pour vendre la CAN 2021. La même vidéo lui a fait avoir honte qu’il y ait des gardes du corps là-bas. Honte à toi Samuel Eto’o », a-t-il posté sur son compte Twitter.
Les Ambazoniens n’ont pas l’intention d’en rester là. Mark Bareta a proféré des menaces contre Samuel Eto’o après cette publication.

« Samuel Etoo qui ne s’intéresse qu’au pouvoir. Il veut montrer au monde que tout va bien pour la CAN. Comme le Cameroun, c’est un salaud trompeur. Retirez votre CAN d’Ambazonie. Vous voulez faire taire le sang que votre pays a versé. Tu devrais avoir honte. Nous allons nous préparer pour votre genre », a-t-il écrit.

L’artiste camerounais Richard Bona a également dénoncé le départ de Samuel Eto’o. « Juste pour les innocents qui tombent là, ayez un peu d’attention. Non, tout ne va pas bien là-bas. Et vous le savez. Si vous dites que tout est normal là-bas, pourquoi n’irez-vous pas vous promener à Bamenda ? Faites-le, nous verrons. Tu es malade. Prenez soin de vous », a-t-il déclaré dans une vidéo publiée sur sa page Facebook.

#Nécrologie #décès #maire #Limbé #veille

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire