Niat Njifendji échappe à un attentat à Paris et parvient à rentrer au Cameroun

0

• Le Président du Sénat est de retour à Yaoundé

• Il était à Paris pour des soins

• Quelques jours avant son retour, il a été pris pour cible par le BAS

Des vidéos du BAS à la recherche de la deuxième personnalité du pays lors de son admission à l’hôpital américain de Paris ont fait le tour des réseaux sociaux.

Désormais, le président du Sénat n’a plus à craindre d’être agressé par des Camerounais vivant à Paris, notamment des membres du BAS. Il est rentré mardi soir à Yaoundé, après « une visite médicale de routine en France ».

Rappelons qu’après un désagrément il y a près de deux semaines, lors de son admission à la clinique Jordan de Yaoundé, malgré son état stable, le président du Sénat avait lui-même exprimé le souhait de se rendre en France pour un contrôle de routine. Il est maintenant de retour à Yaoundé.

Le président du Sénat a tenu de nombreuses réunions avant son évacuation où il s’agissait d’adopter un organigramme du Sénat et de prendre des rendez-vous avant de partir pour l’Europe.

« Cette rencontre, qui est l’aboutissement d’une longue impasse avec son secrétaire général, Michel Meva’a M’Eboutou, devrait permettre l’approbation de l’organigramme du Sénat et la conclusion d’accords. Depuis plus de deux semaines, une commission pour désigner officiels pour certains postes. Les résultats sont présentés. Mais à l’issue de cette réunion d’urgence, Niat Njifendji doit prendre un avion pour l’Europe. En effet, il est tombé le week-end dernier et a dû être hospitalisé à la clinique Jordan. Sa situation stable, le Le président du Sénat lui-même a exprimé le souhait de se rendre en Europe d’urgence pour rencontrer son médecin. Son avion devrait donc quitter le Cameroun dans les prochaines heures », apprend-on de source qui a également évoqué que le président du Sénat, très fatigué de la intense de ces derniers mois, a commencé à montrer des signes alarmants.

Niat n’était pas la seule personnalité du Cameroun dans l’évacuation sanitaire. Le président du Conseil constitutionnel camerounais, le magistrat Clément ATANGANA, a également été évacué.

#Niat #Njifendji #échappe #attentat #Paris #parvient #rentrer #Cameroun

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire