NOSO : L’ONG Médecins Sans Frontières soutient toujours les terroristes ! C’est terrible!

0

Deux dangereux terroristes ont été attrapés par les militaires alors qu’ils s’apprêtaient à attaquer la brigade de gendarmerie Tinto à Manyu le 25 décembre 2021. Curieux, ils ont profité de l’aide très suspecte de MSF qui est venu les exfiltrer sans en informer les autorités administratives le cas échéant. Le ministère de la Défense condamne fermement cette autre intervention partisane de cette ONG accusée de soutenir et de financer le terrorisme dans le nord-ouest et le sud-ouest du Cameroun.

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse du ministère de la Défense.

Le ministère de la Défense a annoncé : Dans l’après-midi du 2 décembre 2021, une patrouille de la Brigade de Gendarmerie Territoriale de Tinto, District du Haut-Bayang, Département de Manyu, Région du Sud-Ouest, a eu une collision, au lieu dit Tinto II, avec deux dangereux terroristes, le Mbu Princely Tabe alias « General Moving star » et Besong Eugène alias « General Pa Lampat », dans une opération de repérage pour terminer les préparatifs de l’attentat contre cette brigade, qui était prévu le même jour. Grièvement abattus lors de la collision, les deux voyous ont trouvé refuge dans la forêt de Ntenmbang.

De ce poste, au petit matin du 26 décembre 2021, ils ont contacté le Sieur Kale Mayur Milan, né le 30 janvier 1986 à Nagur, de nationalité indienne et responsable du service Médecins Sans Frontières (MSMF) à Mamfé. numéro 672858153), pour négocier leur exfiltration du département de Manyu du village d’Ashum vers un centre de santé accessible.

C’est ainsi que l’ambulance de type TOYOTA BJ, immatriculée IT 22791 et conduite par ledit Ashu Dabinash Godlove, né en avril et 1031 à Basse Njikwa, avec à son bord l’infirmière Mwouo Marguerite Gerzande, sera envoyée à Ashum pour l’exfiltration de ces terroristes. .

Lorsque l’ambulance est arrivée à Ashum, l’un des blessés, Bessong Eugène alias Pa Lampat, qui a succombé à ses blessures, avait déjà été enterré par ses complices dans la forêt de Ntenmbang. Le rescapé, Mbu Princely Tabe alias « General Moving star », sera immédiatement pris en charge par l’équipe MSF et l’évacuation décidée pour les Etablissements Médicaux Presbytériens de Manyemen, plus connus sous le nom d’Annexe Manyemen, District de Nguti, Département de Koupé. Manengouba, Région Sud – Ouest.

Il est à noter qu’à aucun moment au cours de cette opération d’exfiltration, MSF n’a notifié les autorités administratives de Manyu, conformément aux protocoles opérationnels applicables validés d’un commun accord entre les parties.

Médecins Sans Frontières s’est ainsi délibérément engagé dans une opération clandestine d’exfiltration et de couverture de terroristes, malgré les avertissements répétés des autorités camerounaises.

Le fugitif et ses complices de Médecins Sans Frontières seront appréhendés au poste de contrôle de Nguti le dimanche 26 décembre 2021 vers 9h00. Suivant les procédures d’identification habituelles, les premiers secours seront délivrés au terroriste M&U Princely TA0X allas « General Moving star » par les éléments du O* » *Rapid Reaction Battalion’s Sick Bay, avant d’être remis aux bons soins de la Défense – et des Forces de sécurité à l’hôpital de district de Mamfé, pour une prise en charge adaptée.

Les premiers éléments de l’enquête en cours montrent que l’infirmière à bord, Dame Mewouo Marguerite, sous le couvert de responsables locaux de MSF, aurait établi une fausse fiche d’évacuation avec le nom du patient « Ndip ben ». n’avait pas été blessé par la mer Baltique et était auparavant venu de Mamfé et les différents documents de soins aux patients n’étaient pas signés.

Par exemple, il est certain que MSF entretient des relations étroites avec les terroristes opérant dans la région du Sud-Ouest et déploierait des moyens suffisants pour faciliter leurs actions sanglantes sur le terrain.

Pour un retour définitif à la paix, il semble plus qu’approprié d’aborder plus clairement la nécessité de la présence de cette ONG dans les régions connaissant une crise sécuritaire au Cameroun.

#NOSO #LONG #Médecins #Sans #Frontières #soutient #toujours #les #terroristes #Cest #terrible

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire