Paul Biya offre un buste au siège de l’OIPC en Suisse

1

A la suite des travaux de la 54ème Session du Conseil Exécutif de l’Organisation Internationale pour la Protection Civile (OIPC), qui débutera le 26 octobre 2021 et durera deux jours, le Ministre de l’Administration Territoriale du Cameroun, Paul Atanga Nji, annoncera la remise officielle de , à l’occasion des activités à l’occasion du 90ème anniversaire de l’OIPC, le buste du Docteur Général Georges Saint Paul, fondateur de l’association devenue par la suite Organisation Internationale de Protection Civile. Ce buste est présenté à l’institution intergouvernementale par le chef de l’Etat du Cameroun, Paul Biya.

La 54ème Session du Conseil Exécutif de l’Organisation Internationale de la Protection Civile sera l’occasion pour les représentants des Etats membres de l’OIPC, dont notre compatriote Mariatou YAP en tant que Secrétaire Générale, d’évoquer le budget pour l’année 2022 et l’action correspondante. plan de recherche. Cette 54e session du Conseil exécutif de l’OIPC, qui débute le 26 octobre 2021 à Genève, en Suisse, revêt une grande importance. La preuve, la réception offerte hier 25 octobre 2021 à l’hôtel Hilton de Genève par l’ambassadeur, représentant permanent, Salomon Eheth en l’honneur de la délégation du Cameroun conduite par le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga NJI.

Le Conseil exécutif anticipe l’avenir de l’organisation humanitaire. Il faut donc dire qu’en plus des activités en cours, les 25 États membres siégeant dans cette instance devront travailler sur des réformes administratives et financières. Réformes initiées par l’OIPC.

Il y a un an, Mme Mariatou YAP a été élue Secrétaire Générale de cette organisation. Elle pourra ainsi soumettre une proposition de budget prenant en compte à la fois le volume et la portée des réformes engagées et le contenu de son plan d’action stratégique. Un plan qui repose, entre autres, sur l’élargissement de la famille OIPC. Elle pense que nous devrions aller au-delà des 60 membres actuels. Il faut multiplier les partenaires stratégiques qui sont en fait des collaborateurs privilégiés, il faut aussi convaincre les Etats observateurs de devenir membres à part entière. Tout cela parce que la vision de Mme YAP est de dire que personne n’est assez grand pour faire face au rythme des catastrophes.

Au contraire, les efforts doivent être mutualisés en cas d’alerte de glissement de terrain, de coulée de lave, d’incendie ou d’onde de tempête incontrôlée, comme c’est souvent le cas à Douala ou Yaoundé pendant la saison des pluies. La mise en œuvre du mandat camerounais au Secrétariat général de l’ICSD est étroitement surveillée par les autorités de Yaoundé. Cela justifie également la présence à Genève du ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji.

A noter que le lendemain, dont les travaux dureront deux jours, le Ministre Paul Atanga Nji remettra officiellement le buste du Docteur Général Georges Saint Paul à l’occasion des activités marquant le 90e anniversaire de l’OIPC. Il est le fondateur de l’association qui deviendra plus tard l’Organisation internationale de la protection civile.

Ce buste est présenté à l’institution intergouvernementale par le chef de l’Etat du Cameroun.

#Paul #Biya #offre #buste #siège #lOIPC #Suisse

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: