Pays : Atanga Nji en mission commando à Kribi

0

Ministre de l’Administration Territoriale à Kribi hier 01 décembre 2021. Au cours d’une mission d’information, de sensibilisation et d’évaluation au Département de l’Océan, Paul Atanga Nji est allé s’enquérir des litiges fonciers en cours impliquant les autorités administratives et traditionnellement. Objectif : Investiguer le problème de la surestimation des terres acquises à titre privé et les fortes demandes de compensation qui entravent la mise en œuvre des projets de développement dans cette station balnéaire du sud Cameroun.

La ville industrialo-portuaire du Département de l’Océan, Région Sud, est aux prises avec des problèmes fonciers et étatiques. L’accusation principale tient ici au fait que les titres fonciers sont délivrés sur le domaine de l’Etat. Au bureau central de la première réunion Paul Atanga Nji, le Ministre de l’Administration Territoriale avec à ses côtés le Gouverneur de la Région Sud, le Préfet du Département de l’Océan, le Directeur de l’Organisation du Territoire, les Sous-Préfets de la Ocean Department et sous d’autres les principaux responsables des comités d’évaluation des terres dans le cas d’un projet public.

Le problème à résoudre ici concerne les compensations que demandent les propriétaires fonciers lorsqu’un projet qui a été lancé est bien au-dessus de la valeur du site et des équipements. Une situation qui non seulement ralentit et alourdit les projets de développement, mais engloutit également les caisses de l’État, perdant des ressources importantes qui pourraient être utilisées ou investies ailleurs au profit de la population. Cette situation met en péril les efforts du gouvernement pour le développement de Kribi et du Cameroun en général.

C’est aussi le cas du parcours Vita à Kribi, où le projet se relance peu à peu en conséquence. Lors de cette rencontre, le ministre de l’Administration territoriale a exhorté les autorités administratives du département à prendre en compte les limites de l’Etat et à faire des estimations justes pour une compensation réaliste afin que le développement de Kribi puisse se dérouler sereinement. Par la suite, le ministre de l’Administration territoriale Paul Atanga Nji a rencontré à huis clos les chefs traditionnels du département des océans.

« Les chefs traditionnels m’ont chargé de transmettre leurs doléances au chef de l’Etat concernant les enregistrements de délivrance des titres fonciers », a-t-il déclaré à la fin de cet entretien.

Avec ces mots, tout porte à croire que les chefs traditionnels ont également plaidé pour une synergie d’action entre les autorités administratives, les maires et les autres administrations impliquées dans la chaîne de délivrance des titres fonciers pour la résolution desdits conflits.

Selon des sources locales, les habitants et les autorités traditionnelles ont exprimé le souhait d’organiser d’autres projets d’aménagement en bordure du port en eau profonde de Kribi dans cette ville futuriste et touristique.

#Pays #Atanga #Nji #mission #commando #Kribi

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: