Présidentielle aux États-Unis : la remontada de Donald Trump; Voici ce que pense la justice américaine

0

Le commentaire des Etats-Unis d’Amérique à l’heure actuelle sur ce qui pourrait déterminer la justice américaine après des élections contestées par le clan Donald Trump sur le mode opératoire des votes dans certains Etats remettant en cause leur compatibilité. Et la crédibilité de l’enquête. En effet, Joe Biden, le vainqueur des élections, a déclaré contrairement à ce que l’on aimerait croire que cette victoire n’a pas été officiellement approuvée par les autorités compétentes. Ce sont les médias qui ont annoncé sa victoire à la lumière des estimations et des statistiques obtenues après le vote des grands électeurs. Il y a encore des pays où le gagnant n’a pas encore été annoncé, et d’autres où Trump a appelé à un recomptage. Aujourd’hui, Donald Trump vient de remporter deux États, dont la Caroline du Nord et l’Alaska, et un autre État comme la Géorgie qui a accepté un recomptage. À noter que la victoire du candidat démocrate a été annoncée par de nombreux médias à la lumière des estimations et de l’évolution des votes. Il a même reçu les félicitations de plusieurs présidents actuels dont le président Alassane Ouattara de Côte d’Ivoire, le président français Emmanuel Macron, le président ghanéen Nanan Akufo Addo et de nombreux autres chefs d’État. Bien que cru en la défaite, il est resté résilient tout au long du processus électoral en accusant son adversaire de fraude à grande échelle. Aujourd’hui, les lignes évoluent clairement en faveur de Donald Trump. La justice déclarant la demande du président Trump acceptable, certains États fournissent des commentaires pour comprendre le processus de vote dans les mandats de mesures correctives. La question est de savoir si le retard de la période de transition ainsi que la poursuite de la pétition de Donald Trump soulèveront des questions sur l’élection de Joe Biden. Pour l’instant, nous surveillons ces événements de près et ce qui va se passer ensuite.

Mais quel est le nombre magique qu’un candidat doit atteindre pour être élu?

Selon les médias canadiens here.radio-canada.ca, pour être élu, un candidat doit obtenir la majorité absolue des voix des 538 électeurs, soit 270. Puisque le vote exprimé à travers le pays n’a pas d’importance, c’est comme S’il y avait une cinquantaine d’élections simultanées différentes, leurs résultats seraient alors additionnés pour déterminer le vainqueur. La majorité des États appartiennent traditionnellement à des démocrates ou des républicains. Entre les deux, il y a une minorité d’États majeurs, ou États pivots, susceptibles de se retourner de chaque côté et de déterminer ainsi l’issue de la course présidentielle. Ceci explique pourquoi les candidats des grands partis ne font campagne que dans un nombre limité d’Etats. Avec cette élection partielle, dans laquelle Donald Trump refuse de reconnaître sa défaite en remettant en cause la victoire du candidat démocrate, va-t-il changer l’issue de son attaque légale?

source: https://www.actualiteivoire.info/international/presidentielle-aux-etats-unis-la-remontada-de-donald-trump/?utm_


SOURCE: https://www.w24news.com

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: