Projet d’achat d’armes : Maurice Kamto fait de sérieuses révélations sur le régime

0

Depuis Paris, où il réside actuellement, le président du MRC, Maurice Kamto, a publié une note dénonçant les allégations et l’accusant de mettre en œuvre un plan d’achat d’armes pour déstabiliser le régime de Paul Biya. L’opposant camerounais cite une vidéo circulant sur les réseaux sociaux dans laquelle une personne affirme avoir été approchée par le « peuple de Kamto » pour un projet d’achat d’armes. Ce n’est pas le cas selon Maurice Kamto qui dénonce les manipulations du régime de Yaoundé.

« Je voudrais condamner dans les termes les plus forts ces pratiques d’une autre époque qui ressemblent à des criminels, une pratique indigne de notre pays. Je préviens solennellement ceux où ceux qui, qui veulent être dans les bonnes grâces du pouvoir présent, tentent maladroitement de répéter des opérations menées dans le passé sur d’autres cibles avec l’échec que l’on connaît », a déclaré Maurice Kamto avant d’engager ces actions en justice. sont institués par l’auteur de la vidéo pour rendre compte de ses actes devant les autorités compétentes.

CameroonWeb vous propose la transcription des paroles de l’homme dans la vidéo
« En réalité, il y a des gens qui veulent déstabiliser le Cameroun, notamment l’Extrême-Nord. Ils sont passés par moi pour faire venir des armes de la RCA et par Bamenda. Et que des rebelles de la RCA et via Bamenda sont également amenés à travailler ensemble et à former une base armée à Garoua-Boulaï. [Leurs premières actions] consistait à détruire les bureaux des douanes, la sous-préfecture et la mairie de Garoua-Boulaï ; puis ils lanceraient des attaques pour détruire les villes de Meiganga, Ngaoundéré, Maroua et Garoua.

Mais je leur ai dit que je ne voulais pas être associé à leur projet. Ce ne sont pas des gens extraordinaires, par Dieu, c’est le peuple de Maurice Kamto, ce sont eux qui ont voulu me rejoindre pour que les armes et les rebelles soient amenés de la RCA à Garoua-Boulaï et depuis lors. une base (d’opérations) pour déstabiliser le GrandNord. Par Dieu, c’est leur projet. Ce que je dis a été confirmé et consolidé par le gouvernement camerounais. Parce que nous avons intercepté du matériel [militaire?] destiné à être utilisé pour déstabiliser Garoua-Boulaï, Meiganga et les villes au-delà. Je jure devant Dieu, ce ne sera pas avec mon aide. C’est pour cette raison que j’arrête cette lutte, afin de ne pas avoir reçu d’argent de Dieu. J’ai arrêté ce combat car j’ai compris le projet du peuple de Maurice Kamto de déstabiliser le Cameroun et l’Extrême-Nord. [particulièrement] où l’on se bat même pour les routes, l’électricité, l’eau et les infrastructures… alors qu’on me demande de participer à un projet de destruction de nos biens ? Avec Dieu, ce ne sera jamais avec moi. Je suis en parfaite santé. Je ne m’associerai jamais à des individus pour détruire le Cameroun, et je ne le ferai jamais.

Je ne m’associerai jamais à des gens qui veulent détruire le Grand Nord que je défends depuis des années. Je ne m’associerai jamais aux gens pour venir détruire les bureaux des douanes, la sous-préfecture, les bureaux du gouverneur, les bureaux des douanes de Ngaoundéré, Garoua et Maroua ; par Dieu, je ne le fais pas. Les gens de Maurice Kamto, c’est les méchants [vils méchants], Je jure devant Dieu. Je pensais que c’était Paul 5 Biya les méchants, c’est ce qu’ils ont mis dans ma tête donc ce sont les vrais méchants. Les dégâts qu’ils veulent que nous unissions nos forces pour les orchestrer, Paul Biya n’en a jamais fait autant. Je n’ai jamais réalisé que Paul Biya était un grand président ; ce n’est que ces jours-ci que j’ai su qu’il était un grand homme, un homme béni. Il nourrit de grands projets pour le Cameroun. Demandez-vous pourquoi les Français ne veulent plus de Paul Biya ? Pourquoi envisagent-ils de destituer Paul Biya ? Parce que lorsque les accords qui [les Français] avait signé avec le Cameroun pour dilapider nos richesses, Paul Biya a refusé de renouveler [ces accords]. Paul Biya a décidé de ne plus signer de contrats avec les Blancs. Dès lors, les Français ont fait un pacte avec Maurice Kamto pour déstabiliser le Cameroun.

Et ils voulaient passer par des gens comme moi pour détruire le Grand Nord. Plus tôt, ils m’ont demandé de faire des vidéos pour que Biya ne soit pas réélu aux prochaines élections ; c’est ce que je croyais. Mais maintenant, ils ont changé leur plan et m’ont demandé de participer à la destruction du Grand Nord. Si je laisse cela arriver, Dieu ne le permettra pas. Ce que je vous dis ici est vérifié, et les hauts fonctionnaires [de ce pays] sachez le. Si vous ne le savez pas, les hauts fonctionnaires le savent. Je remercie Dieu d’avoir pu déjouer les plans du peuple de Maurice Kamto qui voulait détruire le Grand Nord. Je vous suis reconnaissant, mon Seigneur. Rien ne me traversera jamais l’esprit, je le jure. Je remercie tous ceux qui me soutiennent dans ce combat. Mais nous avons arrêté le combat [initial] ; que ceux qui aiment le Cameroun et le Grand Nord soutiennent Paul Biya. Que celui qui aime le Cameroun et la paix dans le pays et dans l’Extrême-Nord soutienne Paul Biya. Car Paul Biya a des projets pour construire l’Extrême-Nord et le Cameroun en général. Et parce que Paul Biya a refusé de renouveler les accords précédemment signés avec les Français, les Français font alors tout ce qu’ils peuvent pour évincer Paul Biya du pouvoir et installer leur base. [militaire ?] au Cameroun pour détruire le Grand Nord. Je jure que ce ne sera jamais avec ma participation.

« Nous appartenons à Dieu et c’est vers Lui que nous nous tournons » (verset coranique) : j’ai commis une grave erreur en m’associant à des gens aussi méprisables que sont les Bamilékés, dans le but de détruire le Grand Nord ; mais je ne savais pas, et je te jure, c’était leur projet… et si j’avais su je ne l’aurais jamais accepté. Mais je vous exhorte, Paul Biya et le gouvernement, à me pardonner de ne pas savoir. J’ai fait une erreur et je ne ferai jamais rien de tel jusqu’à ma mort. J’ai vraiment eu une mauvaise compréhension de Paul Biya. Alors que ce n’est pas le cas. Je demande à Paul Biya de me pardonner, par la grâce de Dieu et du prophète, ainsi qu’au gouvernement et à tous les ministres que j’ai calomniés, pardonne-moi de ne pas savoir que vous êtes les vrais patriotes de ce pays. Et à partir d’aujourd’hui, je soutiens de tout cœur Paul Biya et le RDPC. Quelles que soient les circonstances, je les soutiendrai, je le jure. Si Dieu Tout-Puissant le veut. Parce que Paul Biya nous aime, et j’en ai eu la confirmation, il nous aime, je le jure devant Dieu.  »

#Projet #dachat #darmes #Maurice #Kamto #fait #sérieuses #révélations #sur #régime

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: