RECHERCHE : Pour ou contre les campagnes de boycott des militants de la diaspora ?

0

• Plusieurs artistes camerounais sont la cible d’une campagne de boycott

• Il n’y a pas de soutien unanime pour l’opération de boycott

• La BAS se démarque de la campagne de boycott des artistes

Des militants de la diaspora camerounaise ont lancé le week-end dernier une campagne de boycott contre les activités des entrepreneurs Murielle Blanche et Nathalie Koah. Sandy Boston, la figure de proue de ces manifestations, reproche aux deux influences de ne pas avoir communiqué sur la crise anglophone qui fait des milliers de morts dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. A cause de leur silence, les influenceurs camerounais sont devenus « les mains » de la dictature, selon des militants camerounais. Les opérations de ce week-end ont été appréciées de diverses manières par les Camerounais, même au sein de la « Résistance ».

En effet, Calibri Calibro, commandant de la Brigade Anti Sardinards (BAS), a fait un déplacement pour expliquer au public que son organisation ne fait pas partie des porteurs de ce projet de boycott des artistes camerounais. Il a précisé que le BAS a décidé d’arrêter d’attaquer les « petits poissons ».
« Si nous voulons boycotter tous ceux qui soutiennent le gouvernement, nous devons boycotter nos propres familles. Dans nos familles, il y a des gens qui ne sont pas d’accord avec ce que nous faisons. Mais nous pouvons leur envoyer de l’argent depuis l’Europe. (…) Ce n’est pas la BAS qui a appelé au boycott de Nathalie Koah à Paris », explique-t-il.

D’autres Camerounais pensent que les militants anti-Biya de la diaspora utilisent les méthodes de la dictature pour prétendre combattre la dictature. Ce point de vue est partagé par la web influenceuse Aicha la Kamoise, fan de Maurice Kamto qui s’est pourtant épanouie samedi alors qu’elle tentait d’atteindre l’endroit où se tenait le rendez-vous littéraire de Nathalie Koah.

« Vous vous réprimandez sur la façon dont vous alliez prendre l’argent du gouvernement et le partage ne s’est pas bien passé. Vous venez vous exposer sur Facebook et nous vous verrons », a-t-elle déclaré.
Et vous, êtes-vous pour ou contre ces campagnes de boycott visant les artistes camerounais ?

#RECHERCHE #Pour #contre #les #campagnes #boycott #des #militants #diaspora

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: