Reconstruction du NoSo : À quoi rime le jeu de Paul Tasong et Dion Ngute ?

1

La crise sécuritaire dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest n’est évidemment pas encore terminée. En effet, de nombreux témoignages recueillis ici et là font état d’une situation encore tendue dans ces deux régions. Pourtant, le régime a voulu, et nous voulons, mettre un terme à cette situation, et nous l’espérons, avoir mené le grand dialogue national, au terme duquel deux figures emblématiques de ces deux régions ont été choisies pour mourir : Paul Tasong et le Premier ministre Joseph NDION Ngute. Malheureusement, cependant, nous constatons que les deux protagonistes ne peuvent toujours pas s’entendre sur une ligne de conduite.

Nous nous trouvons donc dans une dispute qui ne trouve tout son sens que dans des désirs puissants de se faire bien voir d’une population qui ne demande qu’à vivre en paix et vaquer tranquillement à ses occupations quotidiennes dans ces régions.

Malheureusement, et c’est un constat alarmant, nous sommes toujours pris dans des luttes internes qui ne résolvent pas le problème de la crise anglophone. En effet, lors d’une sortie, le premier ministre a clairement désavoué celui qui avait été choisi pour coordonner le plan présidentiel de reconstruction des régions du nord-ouest et du sud-ouest.

On lui reproche de ne pas être suffisamment dans la zone opérationnelle et donc d’être complètement bridé par la réalité du terrain. Une situation qui ne devrait évidemment pas faciliter le plan de reconstruction du gouvernement. Ce problème est donc le résultat d’une mauvaise occupation du régime dans l’élection de ceux qui connaissent les réelles revendications de la population de cette zone géographique du Cameroun. Faut-il s’attendre à un changement de casting ? C’est toute la question.

ref: camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire