Reportages accablants : après France 24, Equinoxe Télévision donne le coup de grâce à Nourane Foster (Vidéo)

0

Selon un reportage sensationnel de France 24 la semaine dernière, Nourane Foster avec Nourishka, Carine Mongoue avec Carimo, pour ne citer que ces deux personnalités bien connues de l’industrie cosmétique, ont donc fait l’objet d’une interdiction stricte de santé publique via la vente de les compléments alimentaires, via un communiqué du ministère qui changent le teint.

La députée Foster et ses collègues qui vendent ces produits ne sont pas encore tirés d’affaire. Un autre rapport met à mal leur « business ».

Il ne s’agit plus d’un reportage par un média international ou un média français, mais par un média national, une chaîne de télévision camerounaise.

Au JT de 20h du mardi 16 août 2022, Equinoxe Télévision est revenu avec un reportage long et complet sur ce phénomène de dépigmentation qui occupe une place prépondérante dans le quotidien des Camerounais et de la majorité des Camerounais.

Affaire Nourane Foster : un cadre du RDPC coince la députée-commerçante

Martin-Roger ABAA est directeur de l’Observatoire des textes fondamentaux du RDPC. Il a envoyé une lettre ouverte au Premier ministre Joseph Dion Ngute et au ministre de la Santé Malachie Manaouda pour avertir l’exécutif des risques d’un scandale sanitaire à venir. Il appelle à de nouvelles actions à l’encontre de toute personne ayant consommé les produits blanchissants buvables distribués par Nourane Foster.

« Monsieur le Premier Ministre,

Monsieur Le ministre de la Santé,

Chers Camarades,

En 1991 éclate en France le scandale du sang contaminé : plusieurs centaines de malades ont été contaminés par le sida et l’hépatite C en recevant des dérivés sanguins et des transfusions de sang.

En raison de prises de mesures de sécurité inexistantes voire inefficaces, de retard dans la prise de décisions préventives de protection et curatives, de défaillances médicales, industrielles et administratives, de nombreux hémophiles et patients hospitalisés ont été contaminés par le VIH ou l’hépatite C à la suite transfusions de sang contaminé.

Au mois d’avril 1991, en tant que ministre des Affaires sociales et de la Solidarité nationale, Georgina Dufoix est mise en cause avec Laurent Fabius Premier ministre et Edmond Hervé, son ancien secrétaire d’État chargé de la santé

9 février 1999. Après 11 ans de combat, l’ancien Premier ministre Laurent Fabius (1984-1986), Georgina Dufoix (ex-ministre des Affaires sociales) et Edmond Hervé (ex-ministre de la Santé) comparaissent devant la Cour de Justice de la République (CJR) pour « homicides et blessures involontaires ».

Mardi 9 mars 1999, l’ancien secrétaire d’Etat à la santé Edmond Hervé, est condamné pour avoir commis dans l’exercice de ses fonctions un délit non intentionnel «d’homicide involontaire par imprudence, négligence et manquement à une obligation de sécurité, atteinte involontaire à l’intégrité des personnes».

Selon les juges, à M. Hervé, « incombait l’initiative » de veiller « à édicter la réglementation nécessaire pour que soit préservée, en toutes circonstances, la qualité du sang humain, de son plasma et de leurs dérivés utilisés à des fins thérapeutiques.

Monsieur le premier Ministre

Le docteur Malachie Manaouda est le de ministre de la Santé de votre gouvernement, nous lui rappelons qu’il est responsable de l’élaboration et de la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière de santé publique. Qu’il assure la coopération médicale et sanitaire internationale en liaison avec le ministère des Relations Extérieures, Qu’il exerce également la tutelle sur le Laboratoire National de Qualité des Médicaments et d’Expertise.

Madame Nourane Foster élue de la nation sans autorisation a introduit dans le marché camerounais des boissons dites « embellissantes » qui seraient importées. Les substances contenues dans ces boissons telles : le glutathion et l’alpha arbutine, sont des substances vénéneuses dont l’importation, l’exploitation, la vente, l’achat et l’emploi sont encadrées par la loi n°90-035 du 10 août 1990 portant exercice et organisation de la profession de pharmacien. Il est clair que les contrevenants aux dispositions de ladite loi, s’exposent aux sanctions prévues par la réglementation en vigueur.

Dans cette affaire, les pouvoirs publics camerounais sont accusés de ne pas avoir pris les mesures nécessaires pour protéger la population, plus d’une vingtaine de Camerounais ont déjà bu ce lait éclaircissant. Pour éviter un scandale sanitaire, politique, une première grave et profonde crise sanitaire de l’Histoire camerounaise, la diaspora camerounaise de France Allemagne Canada Suisse Belgique t Italie attend que soit appliquée la sanction plus sévère que celle prévue par la réglementation en vigueur. Il est urgent d’identifier tous ceux qui ont bu ce lait pour contrôler leur état de santé sur six mois à la charge de Madame Nourane Foster.

Ensemble, évitons la faillite de l’État protecteur et la mise en cause durable des politiques sanitaires Ensemble, évitons l’échec de la structure hiérarchique de l’État, de son organisation interne, autour de personnes références et de son action dans le domaine de la santé. Ne laissons pas s’écrouler le principe d’un Etat garant du bien-être public aux yeux de l’opinion publique.

Sans attendre l’autorisation des pouvoirs publics, l’élue de la nation a pris l’initiative de mettre des produits dont on n’est pas sûre que toutes les étapes de sa fabrication aient abouti à un produit conforme aux exigences de l’autorisation de mise sur le marché de manière stable. Il n’est pas établi, avec un niveau d’assurance élevé, une preuve documentée qu’un procédé particulier a donné constamment un produit conforme à ses spécifications et à des caractéristiques de qualité prédéterminées. »

ref: camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire