RÉVÉLATION : Vision 4 et Amougou Belinga avaient mis en place un dispositif pour filmer en direct l’arrestation de Ngoh Ngoh, voici les détails!

0

C’est un secret de polichinelle. Ce n’est pas un grand amour entre Jean-Pierre Amougou Belinga et Ferdinand Ngoh Ngoh. Les deux personnalités se retrouvent dans l’entourage de Paul Biya dans des camps rivaux. Ces derniers jours, le secrétaire général de la présidence (SGPR) a traversé une zone de turbulences et a failli être arrêté. Mais Paul Biya a su arrêter tout cela au bon moment. Hormis Jeune Afrique qui nous apprend que Vision 4, propriété du sulfureux milliardaire Jean-Pierre Amougou Belinga, a tout fait pour filmer l’arrestation du secrétaire général de la présidence (SGPR). Ce secanrio nous rappelle l’arrestation d’Ernest Obama, ancien #2 de Vision 4.

« En ce jour, les journalistes s’attendent à immortaliser en direct l’humiliation de l’homme le plus puissant du pays après Paul Biya. Les caméras de la télévision Vision 4 de l’homme d’affaires Jean-Pierre Amougou Belinga sont bien placées : le diffuseur avait prévu de diffuser les images de Ngoh Ngoh au tribunal lors de l’ouverture de la télévision d’information. Amougou Belinga est proche de Laurent Esso et du ministre des Finances Louis-Paul Motaze, dont l’hostilité au SGPR est proverbiale, et a des raisons personnelles d’agacer Ngoh Ngoh », explique Jeune Afrique.

« L’homme d’affaires et ses alliés soupçonnent le SGPR d’avoir persuadé Biya d’écrire à Motaze le 2 septembre, lui ordonnant d’annuler sa décision accordant une réduction de 70% de l’impôt à payer de 11 milliards de F CFA (16,73 millions d’euros) à la charge de les compagnies par Amougou Belinga. De plus et simultanément, depuis début octobre, Motaze fait l’objet d’une mission d’examen des inspecteurs d’État commandée par la présidence dans le cadre de son ministère », selon Pan-African Magazine.

Rf:camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire