Home Actualité Cameroun Sandrine Zene critique le comportement agressif des forces de l’ordre au Cameroun.
Actualité Cameroun

Sandrine Zene critique le comportement agressif des forces de l’ordre au Cameroun.

Lors de son passage dans l’émission CANAL PRESSE sur Canal2, Sandrine Zene, personnalité publique et engagée, a exprimé son inquiétude quant au comportement des forces de l’ordre au Cameroun. Dans un souci de transparence et de dialogue constructif, elle a souligné les disparités entre les pratiques policières dans les pays dits « civilisés » et celles observées dans son pays.

Sandrine Zene a rappelé avec justesse que dans certains pays, les policiers abordent les citoyens avec respect et courtoisie, en entamant la conversation par un simple « bonjour » ou en évoquant un sujet d’actualité. Ils prennent le temps d’expliquer les raisons de l’interpellation, instaurant ainsi un climat de confiance et de respect mutuel.

En revanche, selon Sandrine Zene, la situation au Cameroun serait bien différente. Elle déplore le fait que les forces de l’ordre aient tendance à adopter une attitude agressive envers les citoyens, sans prendre le temps de leur expliquer les raisons de leur interpellation. Cette situation crée un climat de tension et d’insécurité, compromettant les relations entre les forces de l’ordre et les citoyens.

La prise de parole de Sandrine Zene vise avant tout à sensibiliser l’opinion publique et les autorités compétentes sur la nécessité d’améliorer les relations entre les forces de l’ordre et les citoyens. Elle appelle à un changement de mentalité et de pratiques, afin de favoriser un climat de respect mutuel et de confiance.

Il est indéniable que la formation des forces de l’ordre joue un rôle essentiel dans l’amélioration de ces relations. Les policiers doivent être formés et encouragés à adopter des méthodes de communication plus respectueuses et professionnelles envers les citoyens. Cela contribuerait à renforcer la cohésion sociale et à prévenir les tensions entre les différentes parties prenantes.

L’intervention de Sandrine Zene dans CANAL PRESSE sur Canal2 a le mérite de soulever un débat important sur la qualité des relations entre les forces de l’ordre et les citoyens au Cameroun. Il est désormais primordial que les autorités compétentes prennent en compte ces préoccupations et mettent en place des actions concrètes pour améliorer la situation.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Préserver le prestige des monuments au Burkina Faso

Le secteur touristique de Bobo-Dioulasso au Burkina Faso est impacté par l'insécurité,...

282 millions de personnes menacées par la faim d’ici 2023

Plus de 282 millions de personnes touchées par l'insécurité alimentaire d'ici 2023,...

Insécurité au Cameroun : une femme assassinée dans la région de l’Extrême-Nord.

Dans un contexte marqué par une insécurité grandissante, il est crucial que...

‘La chute de Samuel Eto’o à Kondengui’

Un nouveau sélectionneur pour les Lions Indomptables Le Cameroun a récemment annoncé...

[quads id=1]