Sérail : Amougou Belinga les emportera avec lui

0

• Une opération massive de black-out est en cours à Etooudi

• Plusieurs ministres essaieraient de sécuriser leurs biens

• L’homme d’affaires Amougou Belinga a été chargé de blanchir l’argent détourné

L’ancien militaire et garde rapprochée de Chantal Biya, Patrice Nouma, a dénoncé des transactions douteuses entre la présidence de la république et des entreprises privées « fictives ». Un projet de détournement massif de fonds publics est en cours à Etoudi au moment où tous les regards sont tournés vers Mvomeka’a.

« La présidence de la République du Cameroun est devenue un nid de détournement de deniers publics sous couvert de contrats gouvernementaux fictifs. Nous sommes dans une république de voleurs à tous les niveaux. C’est du jamais vu de la part de mes chers compatriotes. Ce qui se passe pendant la présidence de la république est tout simplement incroyable et ahurissant. Des centaines de millions de francs CFA sont débloqués chaque mois pour être reversés à des entreprises fictives sous couvert d’avantages », révèle Nouma avant de révéler le modus operandi de l’accusé. Il indique que lesdites pratiques se sont poursuivies tout au long de la présidence de la république.

« Tous les services de la Présidence de la République du Cameroun sont concernés. Du Secrétariat général en passant par l’intendance jusqu’à la Sûreté présidentielle, comme en témoignent les documents joints en notre possession, nous découvrons que des entreprises qui n’existent que sur le papier ont fourni des produits bizarres à Eoudi. Par exemple, nous avons constaté qu’il existe des entreprises qui fournissent de la lingerie pour femmes ou même des culottes pour garçons et sont payées des centaines de millions. précise-t-il.

Patrice Nouma accuse notamment le secrétaire général de la présidence de la république et d’autres ministres.

« Un énorme business de malversations, entretenu en complicité avec de hauts responsables de la présidence de la république, à commencer par le secrétaire général Ferdinand NGOH NGOH en passant par le directeur des affaires générales Hessana Mahatma jusqu’à la direction de la sécurité présidentielle. On voit par exemple une entreprise comme VISION 4 gagner des marchés de lingerie et se scinder avec la même personne au nom de TOUR D’HORIZON pour gagner d’autres marchés sans oublier les préconisations de Louis Paul Motaze de passer aux dernières centaines de millions pour la construction de structures. lit son acte d’accusation.

Il indique que ces malversations en cours peuvent être évaluées à plusieurs milliards de francs CFA et espère que les auteurs de cette escroquerie seront traduits en justice.

« Tous ces chiffres cumulés nous ramènent à des milliards de francs par an qui finissent par s’évaporer par les mêmes canaux. Dans tous les cas, nous archivons et chacun répondra le moment venu. En attendant, nous continuons à compter ces fausses factures en notre possession. Rappelons que la date d’émission de certaines factures date de 1984. c’est le Mamefeu »

#Sérail #Amougou #Belinga #les #emportera #avec #lui

Source: CamerounWeb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire