Solution à la crise anglophone : les apparitions surprenantes du gouvernement camerounais

0

Les conflits persistent dans les zones anglophones. « Tout le monde veut la paix, y compris la société civile, qui prévoit d’accueillir la première consultation sous-régionale de haut niveau pour la paix et la réconciliation nationale au Cameroun le 16 décembre 2021 au Palais des Congrès de Yaoundé. Sauté qu’elle a rencontré un gouvernement froid.

L’initiative est venue de Redhac. Sauf que le 16 décembre 2021, les gouvernants se sont opposés à ladite réunion, invoquant des raisons de troubler l’ordre public et la pandémie de Covid-19. L’événement, qui devait avoir lieu au Palais des Congrès de Yaoundé, a été interdit. Cela a laissé pantois la centaine de participants venus des pays africains et des quatre coins de la frontière camerounaise.

Cependant, ils se sont tous réunis dans des lieux différents pour discuter et échanger sur les moyens de sortir de la crise anglophone. Leur enthousiasme n’a pas été affecté par les blocus du gouvernement camerounais. Au contraire, les échanges, partages d’expériences et recommandations ont été très riches. Nous avons ressenti une soif de changement dans les différents discours, non seulement au Cameroun mais aussi en Afrique.

L’initiative de cette consultation sous-régionale de haut niveau pour la paix et la réconciliation nationale au Cameroun, menée par le Réseau des défenseurs des droits de l’Homme en Afrique centrale (REDHAC), a été vivement saluée.

D’autant plus qu’à travers cette large concertation, la Redhac a souhaité contribuer efficacement à la résolution des conflits socio-politiques et sécuritaires pour une paix durable et une réconciliation nationale. De par son caractère innovant, la consultation a permis de jeter les bases d’un dialogue franc entre les différents acteurs et d’agir efficacement dans la prévention et la gestion des conflits sociopolitiques et sécuritaires au Cameroun.

La grande réunion a permis de réunir un panel d’acteurs différents, vivant dans des environnements différents avec leur propre réalité, de confronter idées et expériences pour des propositions concrètes menant à l’effectivité de la mise en œuvre de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR), seule garantie d’une paix durable, de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale.

#Solution #crise #anglophone #les #apparitions #surprenantes #gouvernement #camerounais

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire