Stade d’Olembe : le casse-tête camerounais du Magil canadien

0

Après avoir remplacé l’Italien Piccini pour achever le complexe sportif, l’entreprise subit la pression de ses sous-traitants réclamant plus de 18 millions d’euros au complexe, et se heurte au refus de Yaoundé de verser une somme équivalente tant que cela ne justifie pas son utilisation. d’environ 64 millions d’euros.

Une dizaine de personnes, assises à l’arrière de deux pick-up de la police, sont parties pour le commissariat du 1er arrondissement de Yaoundé le 22 mars. L’image des sous-traitants locaux du chantier du complexe sportif d’Olembe, qui a entre autres accueilli le match d’ouverture et la finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football que vient d’accueillir le Cameroun, a fait le tour des réseaux sociaux .

Arrêtés une deuxième fois en un mois pour avoir réclamé bruyamment le paiement de 2,3 milliards de francs CFA (plus de 3,5 millions d’euros) sur les installations de Magil Construction Corporation, responsable du projet après l’éviction de l’italien Piccini, ils seront libéré tard dans la nuit.

Rien ne semble venir, mais nous y allons.

Source :
Jeune Afrique

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire