Tribalisme : violentes accusations de Moussa Njoya contre Samuel Eto’o

0

• Le politologue poursuit Samuel Eto’o. à

• Il le décrit comme un tribaliste

• Il fait allusion aux nominations récentes

C’est l’une des accusations les plus viles que l’on puisse porter contre une personnalité publique. Mais au Cameroun ça essaie de se banaliser. Le tribalisme est au cœur de la vie publique. Samuel Eto’o vient également d’en faire les frais. Selon le politologue, il y a un soupçon de tribalisme derrière les nominations à la fédération camerounaise de football.

Le politologue Moussa Njoya n’est pas gentil avec le nouveau maître de la Fécafoot. Il ne confirme pas les dernières nominations de Samuel Eto’o, qu’il accuse d’être tribaliste. Lors d’une sortie qu’il a faite aujourd’hui sur sa page Facebook, il n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. Pour lui, il existe une forme notoire de tribalisme. « Dans l’histoire de la Fécafoot on n’avait jamais vu le Pdt (Président) et le SG appartenir à la même région, combien de fois à la même ethnie ! Un peu de pudeur dans votre tribalisme ! », peut-on lire sur sa page Facebook.

Il estime également que s’il s’agissait de l’ancien exécutif dirigé par Seidou Mbombo Njoya, de nombreux Camerounais pleureraient de colère. « Je me risque à imaginer que c’est Seidou qui a ‘réhabilité’ un Bamoun au poste de SG de la Fecafoot… Comme Eto’o l’a fait en nommant son frère Banlock », poursuit Njoya Moussa.
Cette sortie ne plaira sans doute pas aux intéressés et à ses fans. Récemment, un militant du MRC a fait l’éloge de Samuel Eto’o et a souligné qu’il était au-dessus des clivages ethniques.

« Nous avons tous des bons et des mauvais côtés. Samuel n’est pas votre modèle si vous êtes un tribaliste. Il ne l’est pas.

Il a quelque chose qui fascine et devrait inspirer le reste des Camerounais :
Il est au-dessus des divisions ethniques. Son entourage et ses actions quotidiennes le prouvent et ce, depuis des années.

Dans un pays où les gens ont été élevés sous forme de tribalisme, l’exemple de Samuel Eto’o mérite d’être mis en avant pour inspirer notre jeunesse perdue. Vous n’avez pas besoin de tribalisme pour briller. La bonne façon de briller est de travailler…
Samuel Eto’o a travaillé dur pour atteindre les sommets.
Vous pouvez le critiquer et dire ce que vous voulez de ses opinions politiques… Mais dans un pays où le tribalisme est cultivé, je salue son élévation d’esprit sur la division ethnique. Je souhaite qu’il ne change jamais et que cela inspire les gens autour de lui ainsi que le reste de la société.
Enfin, je souhaite la victoire à nos lions indomptables qui disputent ce soir un match crucial contre le Burkina dans le cadre de la can total des énergies 2022. Un match que je ne verrai pas tant je serai occupé à méditer sur la fin des arrestations arbitraires au Cameroun. Mais aussi parce que la liberté est infiniment plus importante pour moi que le football, qui n’est finalement qu’un jeu.
Pensées fortes à tous les prisonniers politiques du Cameroun. Ils sont victimes de la répression de l’injustice. Que Dieu les fortifie et veille sur leurs familles. »

#Tribalisme #violentes #accusations #Moussa #Njoya #contre #Samuel #Etoo

Source: CamerounWeb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire