Triste fin d’un capitaine du BIR : officiellement en mission à Kribi, il est tué dans l’explosion de Yaoundé

0

• C’est un destin tragique

• Il était officiellement en mission à Kribi

• Plusieurs personnalités sont également décédées

Tout le Cameroun s’est réveillé sous le choc ce dimanche. Alors que tout le pays vibrait au rythme de la célébration avec la 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies Cameroun 2021 battant son plein, le pays pleure plusieurs de ses fils et filles décédés dans une explosion qui a frappé la discothèque ce dimanche. (Yaoundé).

Le gouvernement vient de publier une déclaration officielle appelant à un nombre de morts de 16 personnes actuellement et de victimes soignées dans les hôpitaux à travers le pays. Parmi les victimes on retrouve un capitaine de l’armée camerounaise. Son cas retient notre attention.

Cette victime était officiellement en mission à Kribi, selon les premières informations de nos rédactions. Seulement, voulant profiter d’un peu de temps pour s’amuser et sans doute regagner son poste de détachement, il se rend également à Livs sans connaître le danger qui se profile à l’horizon.
Le reste, on le sait tous. Lui aussi est parti en flammes. Cependant, il n’est pas le seul corps vêtu à périr dans l’incendie. Un autre puissant colonel de l’armée y mourut.

Explosion de Yaoundé : mort violente d’un puissant colonel Biya

Il est difficile pour l’instant de dresser un bilan exhaustif du drame qui a frappé le Cameroun dans la nuit du 23 janvier 2022. Les identités des victimes brûlées dans l’incendie de la discothèque Le Liv à Yaoundé sont révélées-abandonnées. Les rédacteurs de CameroonWeb actuellement présents sur les lieux du drame ont appris la mort de Biloa.

Le colonel Biloa est mort dans l’explosion accidentelle de l’ancienne boîte de nuit. Il était commandant de l’unité de sécurité aéroportuaire à l’aéroport international de Nsimalen (ASUC/NSIMALEN). Sa voiture officielle s’est arrêtée sur le parking de la discothèque. Les rapports disent qu’il était chez Liv pour fêter son anniversaire avec sa femme.

L’information sur la mort de cet officier supérieur de l’armée est corroborée par d’autres sources proches du pouvoir. « Décès confirmé du colonel Biloa dans l’explosion accidentelle de l’ancien Yaoba. Il était commandant de l’unité de sécurité de l’aéroport de Nsimalen (ASUC/NSIMALEN) », a déclaré Patrick Duprix Anicet Mani du RDPC.
La rédaction de CameroonWeb a également appris la mort d’une partie du Bataillon d’intervention rapide (BIR), une unité d’élite de l’armée camerounaise. Selon les sources, il a informé sa femme qu’il était en mission à Kribi.
Le bilan exact de l’explosion chez Liv’s n’a pas encore été déterminé, mais plusieurs dizaines de survivants ont été tués et de nombreux blessés. Le ministre de l’Administration territoriale et plusieurs membres du gouvernement se sont rendus sur les lieux du drame.

Si les témoins sont en désaccord sur la source de l’explosion, ils réfutent tous l’hypothèse d’un acte terroriste. La version la plus plausible est celle d’un court-circuit sur les installations d’un spectacle lumineux en boîte de nuit. Pour l’heure, le chef de l’Etat ne s’est pas prononcé sur la situation dans laquelle plusieurs dizaines de familles ont été touchées.

#Triste #fin #dun #capitaine #BIR #officiellement #mission #Kribi #est #tué #dans #lexplosion #Yaoundé

Source: CamerounWeb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire