Urgent : 4 journalistes arrêtés à Douala

0

• Des journalistes sont arrêtés et arrêtés par les gendarmes à Douala

• Ils voulaient faire un rapport

• Le sous-préfet a assisté à leur arrestation

Selon des informations urgentes parvenues à la rédaction de CameroonWeb, quatre journalistes viennent d’être arrêtés alors qu’ils couvraient le chantier de la casse dans le quartier de l’aéroport de Newton à Douala. Ils ont été arrêtés par la gendarmerie.

Selon notre source, ils se sont rendus sur les lieux de l’expulsion de près de 10 000 familles il y a trois semaines pour préparer des rapports. Arrivés sur les lieux, ils ont rencontré le sous-préfet de Douala 2e avec une équipe de gendarmes qui ont procédé à leur arrestation en présence du sous-préfet qui rayonnait de son indifférence. Pour l’instant, aucune information ne filtre sur l’endroit où ils ont été emmenés.
Parmi les journalistes arrêtés se trouve Vanessa Ngadi Kwa de France 24

Un pays dangereux pour les journalistes

Selon Reporters sans frontières, le Cameroun poursuit son long recul sur la liberté de la presse et est désormais l’un des pays les plus dangereux pour la pratique du journalisme sur le continent. L’abondance des médias souvent mise en avant par les autorités ne suffit pas à assurer un environnement favorable aux médias, et il n’est pas rare que des journalistes fassent l’objet de détentions et de poursuites arbitraires, notamment devant les tribunaux ou tribunaux militaires.

#Urgent #journalistes #arrêtés #Douala

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.