URGENT : Nouveau rebondissement dans l’affaire des gendarmes renvoyés

0

L’affaire fait grand bruit depuis plusieurs jours. Plusieurs gendarmes ont été licenciés pour avoir falsifié des diplômes. Un rapport remis au chef de l’Etat détaille les différents cas.

Parmi les faux diplômes figuraient des gendarmes qui n’avaient jamais passé d’examen officiel mais avaient une attestation d’obtention dudit examen ; les gendarmes admis à un examen officiel mais ayant changé de nom ; Des gendarmes qui ont repris les diplômes de leurs frères ou proches.

Selon un communiqué du ministère de la Défense, plus de 1 000 gendarmes viennent d’être déposés. Ce sont des porteurs de faux diplômes et issus du contingent 2022.

Un rapport remis au chef de l’Etat détaille les différents cas. Dans le lot de faux diplômes se trouvaient :

– les gendarmes n’ayant jamais réussi d’examen officiel mais disposant d’une attestation de réussite à l’examen ;

– les gendarmes admis à un concours mais ayant changé de nom,

– Les gendarmes ayant repris les diplômes de leurs frères ou proches.

C’est un secret de polichinelle. Depuis la nuit des temps, le Cameroun est en proie au phénomène nocif et toxique des « faux diplômes », fléau endémique qui sévit dans la quasi-totalité des administrations à tel point que certaines administrations sont devenues des dépotoirs de faux parchemins. ». Par exemple, il y a quelques années dans le cadre du programme d’amaigrissement des salariés de Camair-Co. Bien avant cela, 150 agents porteurs de faux diplômes avaient été identifiés comme porteurs de faux diplômes.

Au cours d’une cérémonie de remise des récompenses aux athlètes du ministère de la Défense médaillés lors des récentes compétitions sportives internationales, le ministre délégué à la Défense du Bureau a donné plus d’informations sur les élèves policiers et sous-officiers épinglés pour la forge de diplômes.

Au cours de la cérémonie qui s’est déroulée le 13 août 2022 à l’enceinte du MINDEF à Yaoundé, le Ministre Joseph Beti Assomo a indiqué qu’il y avait 08 élèves officiers, 43 élèves sous officiers et 898 gendarmes supérieurs soit un total de 949 nouvelles recrues de l’armée. de la gendarmerie qui s’est récemment fait expulser des faux diplômes des centres de formation du ministère de la Défense.

Les diplômes litigieux sont notamment de faux « Masters, Licences, Baccalauréats, Probatoires, BEPC, Niveau Avancé, Niveau Ordinaire et diplômes de l’étranger », a précisé le membre du gouvernement avant de divulguer le processus qui a conduit à la découverte de faux diplômes. « Suite à plusieurs vérifications minutieuses et rigoureuses effectuées auprès des administrations et institutions en charge de la gestion des examens officiels tant au Cameroun que dans d’autres pays où nous avons déployé nos missions militaires. Ce processus a pris du temps, mais les résultats sont tangibles », a déclaré le super général des forces de défense et de sécurité.

Dans le même temps, comme le rapporte son confrère Kamerun-Info, il dénonce le comportement des fraudeurs, non sans expliquer que les opérations d’assainissement en cours visent à préserver la crédibilité des hommes en tenue.

« L’armée et la gendarmerie ne peuvent accepter dans leurs rangs des escrocs et faussaires qui tentent d’y accéder illégalement. Les enquêteurs et défenseurs de l’ordre public de demain ne peuvent pas être des criminels avec de faux diplômes, alors que d’autres jeunes Camerounais méritants et titulaires de diplômes authentiques sont laissés pour compte dans les processus de sélection et de recrutement. Je déclare sans équivoque que selon les hautes instructions du Commandant en Chef des Armées, Son Excellence le Président Paul BIYA, aucune clémence ne sera possible à cet effet », a déclaré le MINDEF.

Les malheurs des uns font la fortune des autres Le ministre Jospeh Beti Assomo a annoncé que certains candidats ayant échoué à la sélection seront appelés à remplacer les faussaires interdits. « Des dispositions sont prises pour remplacer les faussaires par des candidats méritants qui répondent à toutes les exigences physiques et intellectuelles », de quoi réjouir certains qui ont échoué.

ref: camerounweb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire