Valsero fume les mains d’un journaliste algérien

0

Valsero est toujours amer

Il n’a pas fermé sa clinique

Il met en garde contre la tricherie

C’est un général Valsero encore amer qui vient d’attaquer une journaliste algérienne du nom de Dounia Mesli. Depuis son arrivée à Yaoundé, cette journaliste a pris sur elle de se rendre dans certains coins de Yaoundé, de se prendre en photo et de la publier sur les réseaux sociaux. Cette campagne, qui sent bon la publicité, en séduit plus d’un. « Pensez aux faux observateurs de la transparence. Ouvre ton esprit. Vous ne pouvez pas tomber mille fois dans la même arnaque. Utiliser du blanc pour faire avaler du noir est une technique séculaire. Cette fille ne se soucie pas de toi. Elle fait son travail. Elle fait son KILAV au détriment de nos impôts. Elle s’adoucit, comme tous les autres charognards. Arrogant. N’avons-nous pas dit que la canette est douce, tout le monde craint », écrit Valsero.
accusations

Le rappeur Valsero lui-même est accusé d’avoir pris de l’argent. C’est un renversement de veste qui peut faire mouche, en tout cas, le rappeur Valsero ne sera pas le premier à le faire. Il y a quelques jours, l’auteur de « Lettre au Président » annonçait la fermeture de sa clinique, une chronique qu’il présentait sur les réseaux sociaux, dans laquelle il examinait le régime de Biya. Personne ne s’est vraiment demandé pourquoi l’allié de Maurice Kamto avait choisi de laisser tomber son émission à un moment où les scandales au Cameroun ne cessent de s’accumuler. Et bien c’est Serge Tamba qui va venir lâcher prise. Dans une vidéo qu’il vient de publier et qui fait le tour des réseaux sociaux, l’animateur radio indique que Valsero a été corrompu grâce à l’intervention de l’animateur Martinez Zogo.

Selon Serge Tamba, c’est donc par l’intermédiaire de l’animateur de l’émission à succès Embouteillage que le régime de Yaoundé a empoché Valsero. Un homme d’affaires qui connaît très bien le régime confirme que cela s’est produit et ajoute que Valsero a eu des entretiens avec des experts du régime. Même si l’homme d’affaire n’évoque pas le montant qui aurait été versé à l’artiste pour acheter son silence, il note quand-même qu’il s’agit d’un montant assez fort auquel l’artiste ne pouvait résister contre.

#Valsero #fume #les #mains #dun #journaliste #algérien

Source: CamerounWeb

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire