Zone anglophone : une femme d’affaires tuée dans une fusillade entre l’armée et des ambaboys

0

• Selon nos informations, la femme aurait été une victime secondaire d’un affrontement entre des militaires de l’armée et un groupe séparatiste.

• Elle aurait reçu une balle perdue

• Son corps est actuellement à l’hôpital du district de Ndop.

Des informations diffusées par nos confrères via le site mimimefoinfo montrent que la femme d’affaires a été identifiée par ses confrères commerçants du marché local.

D’après les papiers d’identité que la dame avait avec elle, il ressort que le nom du commerçant est Mme Carine Burinyuy. Toutes les tentatives pour atteindre les personnes à appeler sont vaines.

Les responsables de l’hôpital ont lancé un appel pour retrouver ses parents ou ses amis.

Les victimes de la guerre à Noso sont de plus en plus nombreuses. On peut les compter du côté de l’armée, des ambazoniens, mais malheureusement aussi parmi la population civile.

Cette guerre offre également un terrain fertile aux bandits qui en profitent pour commettre des crimes. Dimanche dernier, des bandits ont tué un jeune homme à Nkwen à Bamenda. Selon les informations de la rédaction de CameroonWeb, il s’agit d’un jeune maçon de profession. Il répond au nom de Funwi Blaise Tanwie.

Le jeune homme a été abattu de sang-froid sans procès lors d’une fête dans le quartier Mile 4 Nkwen autour de Drawing Quarter. Ce moment de plaisir a été très vite interrompu par un groupe d’individus armés faisant irruption.

Selon des témoins, ils ont apostrophé le jeune en question et lui ont demandé de remettre tout ce qu’il avait. Voulant résister, le garçon a immédiatement reçu une balle dans la poitrine.

#Zone #anglophone #une #femme #daffaires #tuée #dans #une #fusillade #entre #larmée #des #ambaboys

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: