24h motos 2020 : programme TV, horaires, engagés et infos – Auto moto : magazine auto et moto

    0
    18

    Disputée à huis clos, la 43e édition des 24 heures du Mans moto s’annonce tout de même passionnante. Les infos pratiques pour suivre la course.

    79 000 spectateurs en 2019… et zéro en 2020. La pandémie de Covid-19 empêche cette année les amoureux de l’endurance moto de se rendre au Mans. Repoussée d’avril à août, la classique a tout de même attiré près de 40 équipages sur le circuit Bugatti (4,185 km).

    Après l’annonce de l’annulation du Bol d’Or et des 8h de Suzuka, cette course de 24 heures constitue donc l’avant dernière manche de la saison 2019-2020 du championnat du monde d’endurance moto (FIM EWC). La campagne, chamboulée par les tourments des organisateurs, trouvera sa conclusion à l’occasion 12h d’Estoril, au Portugal, à la fin du mois de septembre.

    L’an dernier, Kawasaki avait remporté la manche sarthoise du championnat du monde d’endurance grâce aux efforts de Jérémy Guarnoni, David Checa et Erwan Nigon. Les trois hommes – portant désormais le numéro 1 et étrennant des pneus Michelin – défendent leur titre face à tous les grands noms de la moto. La marque verte reste à ce jour la plus couronnée au Mans avec 14 victoires, contre 12 pour Honda et Suzuki.

    Six grands constructeurs sont présents cette année avec leurs spectaculaires machines : Kawasaki ZX 10R, Suzuki GSXR – 1000, Honda CB R1000, Ducati Panigale, Yamaha YZF – R1 et BMW S1000RR.

    Formula EWC (plaque noire) : phare à lumière blanche, poids minimum : 175 kg, jusqu’à 1 000 cm3 pour les 3 et 4-cylindres ou 1 200 cm3 pour les 2-cylindres. Apparence de moto homologuée, mais modifications autorisées sur le moteur, la fourche, le bras oscillant, les freins et l’échappement. Dispositif de changement rapide de roues.

    Superstock (plaque rouge) : phare à lumière jaune, poids minimum : 168 kg, jusqu’à 1 000 cm3 pour les 3 et 4-cylindres, jusqu’à 1 200 cm3 pour les 2-cylindres. Motos plus proches de la série, moteur d’origine. Modifications autorisées : renforcement de l’embrayage, le changement du filtre à air et du silencieux d’échappement, des parties internes de la fourche, de l’amortisseur arrière, du pignon de sortie de boîte et de la couronne de roue arrière. Pas de dispositif de changement rapide de roues.

    Expérimental (plaque verte) : phare lumière jaune, poids minimum : 165 kg, de 600 cm3 à 1 000 cm3 pour les 4-cylindres, de 750 cm3 à 1 200 cm3 pour les 3-cylindres. Le cadre principal ou les suspensions sont complètement différents de la conception du modèle original.

    Yamaha, BMW, Honda, Suzuki, Ducati… Les qualifications ont placé cinq marques différentes aux cinq premières places sur la grille de départ, augurant d’une édition très indécise. La pole position est revenue à l’équipage YART Yamaha composé de Karel Hanika, Marvin Fritz et Niccolò Canepa.

    A circonstances exceptionnelles, heure de départ exceptionnelle. Le départ des 24 heures moto sera cette année donné à midi. Habituellement, le baisser du drapeau tricolore avait lieu à 15 heures.

    Deux chaînes se partagent les droits de diffusion de l’épreuve sur le territoire français. Voici leur programme :

    Comme chaque année, vous pouvez suivre l’évolution des chronos et des écarts sur le live timing mis à disposition par les organisateurs. Sur la même page, vous pouvez écouter le direct radio de l’épreuve.

    Cette année, les organisateurs proposent également une plateforme nommée EWC 360 Fan Tour, permettant de découvrir les coulisses de l’épreuve sur PC, Mac, tablette, smartphone ou casque VR.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]