A deux jours de la dot ses parents m’ont tout avoué sur elle.

    0
    17

    Je suis Christophe et je me suis fiancé à Grace depuis 3 ans. Comme dans toute relation, nous avons eu des hauts et des bas. Grace a voulu me laisser, je l’ai rattrapé et je l’ai supplié de rester avec moi. Elle était une fille bien mais très maladroite dans ses actes. Je l’aimais telle qu’elle était et je ne voulais pas la perdre. Un matin je lui dis en arrivant chez elle :

    – Chérie, viens on sort

    – On va où ?

    – Au centre commercial

    – Humm. Ok je viens.

    Arrivée là-bas, je lui fis une petite surprise, sa sœur l’y attendait et je lui remis l’argent pour sa robe de mariée. Elle se mit à pleurer. Chose bizarre cela ne semblait pas être des pleurs de joie. Je la laissais avec sa sœur. Je venais de lui faire ma demande en mariage au travers de ce geste. Et je la laissais avec un gros câlin en faisant signe à sa sœur de veiller sur elle. Sa sœur avait aussi l’air embarrassée. Je les laissais les deux. J’allais bientôt être un homme marié, je devais aller chercher encore plus d’argent, les femmes et humeurs ! me suis-je dis. Grace rentra à la maison et ne me dit rien à propos de sa robe. Ce qui m’étonnait un peu mais que j’ai laissé passer en me disant sûrement elle veut que la surprise soit belle. Un mois plus tard je me préparais pour sa dot. Ses parents étaient à l’intérieur du pays et je ne les avais jamais rencontrés. Elle m’avait présenté à ses oncles qui étaient en ville avec nous. Et ses oncles m’avaient accepté. Je lui parlais donc de me donner l’occasion de parler avec parents. Chose qu’elle refusa pour la énième fois, avec le même argument :

    – Mes parents m’ont donné à mon oncle qui m’a éduqué avec sa femme. Ils n’ont pas eu d’enfants c’est donc ma sœur et moi leurs enfants. S’ils sont informés c’est le plus important. Je ne disais rien encore une fois mais je ne pouvais pas marier une fille sans connaitre ses vrais parents encore moins sans leur avoir parlé au moins une fois…. Je pris son téléphone en cachette et je m’envoyais le numéro de sa maman. Je me pressais de la laisser. J’avais trop hâte de parler à la maman de ma future femme….

    Si je savais !

    Alors je me mets dans ma voiture je démarre et je me gare un peu loin de sa maison.

    – Allo maman, je suis Christophe le fiancé de votre fille. La dot est dans deux jours. Depuis trois ans je demande à vous voir et à vous parler et c’est aujourd’hui que j’ai pu. Désolée pour tout ce temps (J’étais enthousiasme comme jamais, j’étais même prêt à repousser la dot si les parents de ma future femme étant en mesure de venir à la dot). Sa maman prit la parole :

    – Mon fils ! mon fils ! Attends j’appelle son papa et je te dirais quelque chose en sa présence.

    Je me posais mille et une question tout à coup, mon sang circulait au ralenti dans mon corps. Peu de temps après les deux repris le téléphone comme s’ils s’étaient concertés avant, et son papa pris la parole :

    – Bonjour mon fils c’est sa maman qui devait te parler mais elle n’a pas la force de le faire. Grace a déjà un copain qu’elle nous a présenté. Ils sont ensemble depuis 5 ans et de temps en temps il vient au pays. Sinon il vit à l’étranger et il a beaucoup d’argent. Ses oncles ne le savent pas c’est pour cela qu’elle te les a présentés. Elle ne te mariera pas. Elle a dit à sa sœur qu’elle voyagerait demain pour ne pas que la dot ait lieu parce que celui qu’elle aime c’est celui de l’occident. Je sais que tu as beaucoup dépensé sur elle. Tu as beaucoup fait pour elle et là encore tu viens de dépenser pour la dot. Sa maman et moi voulions te contacter mais ni elle ni sa sœur ne voulaient nous donner nous donner ton numéro. Pardonne-lui et pardonne-nous tous.

    Je restais immobile comme un fauteuil. Je rêvais ou quoi !!!

    Je ne lui ait plus écrit jusqu’à un an plus tard ou après avoir accepté Jésus, il a changé ma vie et m’a donné de pardonner et digéré tout ce qu’elle m’a fait.

    Elle était enceinte de son fiancé occidental et ils étaient très heureux. Je l’étais aussi pour eux….

    Et si c’était toi qui me lire ?

    Abonnez vous à ma page

    Partagez svp !!

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    Laisser un commentaire

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]




    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here