Affaire Tala Voyages : la famille écrit à Laurent Esso

0
10

La veuve et les enfants de feu Roger Kameni Tchuente y voient un imbroglio juridique.

Laurent Esso, le Ministre d’Etat, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, a été saisi par la veuve et les enfants de feu Roger Kameni Tchuente, fondateur de la société Tala Voyages. A travers cette correspondance, également adressée au Président de la Cour suprême, les membres de la famille dénoncent les scandales judiciaires dans les différents dossiers relatifs à la succession. Eric William Gounou Djilo, le représentant de la famille, a entrepris cette démarche quelques jours avant la commémoration du 14e anniversaire de la mort du propriétaire de Tala Voyages. Dans la correspondance transmise aux autorités judiciaires les 12 février et 18 mars 2021, les ayants droit de Roger Kameni Tchuente souhaitent que justice prévale sur le litige qui les oppose depuis plusieurs années à un ancien dirigeant de la société Tala Voyage.

Pour rappel, Roger Kameni Tchuente était décédé le 5 juin 2007 à Bafoussam des suites d’un malaise. A sa mort, il était le principal actionnaire de la société de transport interurbain « Tala voyages », dont il était également gérant. Mais à sa mort, son neveu, qu’il avait élevé, avait, selon les ayants droit, utilisé une grande partie de la succession laissée par le défunt à son profit personnel. Les bénéficiaires ont alors saisi diverses juridictions par le biais de procédures civiles et pénales dans l’Ouest, le Littoral et le Centre. Quatorze (14) ans après la mort de Roger Kameni Tchuente, plus d’une dizaine de décisions, dont certaines ont été jugées « incompréhensibles » par les ayants droit, ont été rendues par les juges, sans toutefois permettre à ce litige de prendre fin.

Sur le plan civil, ces décisions concernent la saisie de bus immatriculés au nom de la société Maryland Sarl Voyages, achetés selon les ayants droit de la succession avec les revenus générés par la société Tala Voyages, ainsi que l’éviction de la société Maryland Sarl entreprise. installations autrefois utilisées par Tala Voyages. La Cour suprême a depuis été saisie par les bénéficiaires dans ces affaires et bien d’autres après de longues batailles devant les juridictions inférieures, où les bénéficiaires affirment avoir connu des « scandales judiciaires » compte tenu des décisions rendues.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: