Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa arrêté par des députés pour immigration clandestine

0

Les députés se sont réunis pour une séance de questions-réponses avec le président Cyril Ramaphosa. Il y a répondu à distance et le premier sujet abordé en détail a été celui de l’immigration clandestine. Son parti lui a demandé si des pourparlers étaient en cours avec d’autres pays de la sous-région sur ce que l’ANC considère comme un risque sécuritaire. Mais les partis d’opposition ont auparavant pointé du doigt la montée de la xénophobie dans les rangs du parti présidentiel.

Avec notre correspondant à Johannesburg, chanson romaine

Des personnalités du Congrès national africain (ANC) se sont distinguées ces derniers mois par leurs déclarations contre les migrants illégaux. L’Alliance démocratique (DA), premier parti d’opposition, accuse l’ANC de chercher des boucs émissaires. John Steenhuisen, le chef du parti, a défié Cyril Ramaphosa.

« Monsieur le Président, au lieu de résoudre les problèmes, votre parti pointe du doigt les gens. Votre silence à ce sujet implique que vous validez cette politique de bouc émissaire contre les étrangers. Alors je vous demande monsieur le président : êtes-vous d’accord avec vos collègues et camarades xénophobes ? ? »

« Nous ne sommes pas un pays xénophobe et les dirigeants du parti que je dirige ne sont pas non plus xénophobes. Notre politique étrangère est admirée dans le monde entier pour avoir pris des mesures progressistes », répond le chef de l’Etat.

Bien que Ramaphosa n’ait pas été pointé du doigt pour avoir tenu des propos polémiques, il ne nie pas ses ministres qui le font. Il a même salué le bon travail du ministère de l’Intérieur alors qu’il est devenu extrêmement difficile d’obtenir des papiers pour régulariser sa situation. La réponse à l’immigration clandestine sera la sécurité. Le président sud-africain promet de meilleurs contrôles aux frontières.

#Afrique #Sud #Cyril #Ramaphosa #arrêté #par #des #députés #pour #immigration #clandestine

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire