Au Mali, un collectif s’est formé pour la libération de l’opposant Oumar Mariko

0

Le président du parti Sadi, figure de l’opposition, est détenu depuis deux semaines. Il doit être jugé le 15 février pour injures à l’encontre du premier ministre de transition Choguel Maïga. Ce Collectif de Défense des Biens Démocratiques (Codef-AD) vise également à « veiller sur les acquis démocratiques de la révolution de mars 1991 », date à laquelle un soulèvement populaire a entraîné la chute du régime de Moussa Traoré.

.

#Mali #collectif #sest #formé #pour #libération #lopposant #Oumar #Mariko

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire