Avec l’expulsion de huit Rwandais, le Niger viole l’accord avec le Tribunal international

0

Le Niger est sommé de suspendre les procédures d’expulsion contre huit anciens responsables rwandais pendant 30 jours. Un juge du mécanisme onusien chargé de finaliser les dernières affaires du Tribunal international pour le Rwanda a ordonné vendredi 31 décembre à Niamey de suspendre la décision du 27 décembre.

Mi-novembre, Niamey s’était engagé dans un accord avec le Tribunal international à accueillir ces huit anciens responsables rwandais sur son territoire, rappelle notre correspondant à La Haye, Stéphanie Maupas. Ces anciens officiers, hommes d’affaires et membres du gouvernement intérimaire, installés au Niger depuis le 5 décembre pendant le génocide, ont été acquittés ou ont purgé leur peine.

Mais depuis, ils sont confrontés à une situation kafkaïenne. Jusqu’à présent, aucun pays à l’exception du Rwanda n’a accepté de les accueillir, tant sur le continent qu’ailleurs. En l’absence de solution, ils sont restés sous la garde du tribunal d’Arusha. Certains y sont restés plus de dix ans.

« raisons diplomatiques »

Avec l’aval du Niger, le Tribunal international a estimé avoir enfin trouvé la réponse à ce véritable casse-tête. Mais alors que Niamey était censée leur offrir la résidence permanente dans les trois mois, les autorités ont changé d’avis.

Est-ce occupé du Rwanda? Le Nigéria appelle » raisons diplomatiques Dans son avis d’expulsion, mais sans plus de précisions. Le 13 décembre, le représentant du Rwanda auprès de l’ONU a critiqué l’accord. Le diplomate a appelé le Niger à veiller à ce que les huit ne puissent avoir  » activités subversives Quoi qu’il en soit, Niamey dispose désormais de trente jours pour justifier sa décision devant le Tribunal international.

L’accord stipule qu’en aucun cas le Niger ne peut les remettre, les extrader ou les expulser, surtout pas les extrader vers le Rwanda ou tout autre pays qui peut encore les juger pour les mêmes crimes.

{« mediaId »: »WBMZ119322-RFI-FR-20211231″, »sources »:[{« name »: »WBMZ119322-RFI-FR-20211231″, »url »: »https://aod-rfi.akamaized.net/rfi/francais/audio/modules/actu/202112/NIGER_Son_SOIR_-_avocat_Me_Kadidiatou_Amadou_s_insurge_que_l_Etat_12_31_2021-16.mp3″}], »broadcastType »: »replay », »emission »:{« title »: » »}, »diffusion »:{« title »: »Me Kadidiatou Amadou s’insurge que l’u00c9tat ne respecte pas l’accord »}}

Me Kadidiatou Amadou proteste contre le non-respect de l’accord par l’Etat

.

#Avec #lexpulsion #huit #Rwandais #Niger #viole #laccord #avec #Tribunal #international

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire