Bataille judiciaire sur la santé de Zuma, absent avant la reprise de son procès

0

L’ancien président sud-africain n’était pas présent à la reprise de son procès dans l’affaire Thales, mardi 20 septembre. Jacob Zuma est poursuivi pour des soupçons de pots-de-vin observés à la fin des années 1990 alors qu’il était vice-président dans le cadre d’un contrat d’armement avec la société française. L’audience d’aujourd’hui a porté sur l’état de santé du suspect, qui a été mis en liberté conditionnelle pendant un mois dans une autre affaire.

Avec notre correspondant à Johannesburg, Claire Bargelès

L’équipe d’avocats autour de Jacob Zuma n’a pas changé sa stratégie pour cette reprise du processus : reporter la procédure à tout prix grâce à une batterie d’arguments juridiques.

Premièrement, en refusant, au nom du secret professionnel médical, de fournir des rapports détaillés sur l’état de santé de l’ancien président au juge et au procureur et de les faire enquêter par des experts indépendants.

Parce que si Jacob Zuma est maintenant libéré sur paroleAprès son hospitalisation, la maladie qui l’accable n’a jamais été évoquée, et les raisons qui l’ont empêché de comparaître devant le tribunal restent très mystérieuses.

► À relire : l’opposition sud-africaine entame une action en justice pour renvoyer Zuma en prison

Le parquet, de son côté, a rappelé que « la présence au tribunal n’est pas facultative «Et précise que sur la base des informations dont il dispose, son équipe médicale indépendante estime que l’ancien chef de l’Etat est apte à comparaître.

La défense appelle également à la récusation de l’accusation, qui est considérée comme partisane.

« Je veux vraiment continuer ce test », a précisé sereinement le juge Piet Koen en début d’audience, alors que les faits jugés remontent à 1999, et que le fond de l’affaire n’a toujours pas été abordé.

Les audiences reprennent mercredi à la Cour suprême de Pietermaritzburg.

.

#Bataille #judiciaire #sur #santé #Zuma #absent #avant #reprise #son #procès

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire